FRENCH - Faboluskilet_te

2 0 0

2. Toi un peu plus by Faboluskilet_te


"L'amour commence par un sentiment, continuer est un choix. Et je me retrouve à te choisir, de plus en plus chaque jour."

Justin Wetch


Message reçu de Lola ♥ :

Coucou bébé, j'espère que tu te remets d'hier soir, même si j'aurais préféré qu'on passe la fin de soirée ensemble... Bref, on se voit dans la journée, je t'aime, rétablis-toi bien ♥

Je repose mon téléphone sur la table de nuit, non sans un grognement, et me demande quelle heure il est.

- Il est quinze heures et quelques. Je pensais vraiment que tu te réveillerais seulement demain matin.

Je ne prends pas la peine de me redresser, je sais avec qui j'ai encore dormi. C'est toujours comme ça, après chaque soirée, il me ramène chez lui parce que je suis trop bourré, il est aux petits soins avec moi parce que c'est le meilleur ami sur la Terre qui puisse exister, et moi je fais l'ours le lendemain, fidèle à moi-même. Sans oublier de le câliner, pour le remercier de sa gentillesse, ou pitié, je ne sais pas trop.

Je n'oublie pas de lui répondre par un grognement, deuxième de la journée. Bien sûr que je me suis réveillé plus tôt, pour qui il me prend ? On est rentré à...

- À deux heures du matin mon chou. T'étais déjà mort. À deux heures du matin. Tu m'auras tout fait.

La douce voix pleine de reproches et d'amusement de mon meilleur ami me parvient, proche de mon oreille, avant de sentir ses lèvres claquer un baiser sur ma joue.

- Aller debout. Tu pues.

Ami en carton.

- Pardon ?

- J'ai pensé à voix haute ?

- Non, à peine.

Sa voix désormais pleine d'ironie me fait sourire dans l'oreiller. Mon oreiller. Enfin, ce n'est pas mon oreiller, mais étant donné que je dors beaucoup ici, c'est devenu mon oreiller. Mon oreiller avec son odeur. Mon oreiller préféré en fait. Je devrais lui voler. J'en fais peut-être un peu trop... C'est juste un... Non, si je pense encore une fois à ce mot, je le frappe.

- Tarte aux pommes !

Je me redresse vivement. Il sait trouver les mots justes, face à tous mes problèmes. Même quand c'est un oreiller, le problème. Oh non. Je l'ai encore pensé.

Je frappe l'objet qui me torture déjà de si bon matin - ou après-midi, question de point de vue - et pique un jogging d'Alex avant de descendre torse nu dans la cuisine.

Programme de la journée : prendre une douche, éventuellement rentrer chez moi et répondre à ma petite amie, qui a toujours espoir de me voir le lendemain d'une soirée. Elle devrait savoir, depuis le temps.

Ce n'est seulement lorsque j'enlève mes écouteurs pour saluer tout le groupe que je remarque la mauvaise ambiance qui règne.

- Ça y est, Alex a tué le prof' de philo et vous réfléchissez à comment le couvrir ?

Ma tentative de blague semble se noyer sauvagement. C'est un pur échec.

- D'accord... Sinon j'ai passé la nuit à baiser une licorne, c'était vachement cool.

Valentine's Day Contest 2019 AnthologyRead this story for FREE!