🌌 1

2.4K 79 3


Kaitlyn

Il est encore venu vers moi et m'a enchaîné à mon lit. Enfin mon espèce de lit. Et il m'a utilisé. Je grogne quand je me rappelle des gémissements de plaisir qu'il avait émis en me prenant. Je me sens sale à l'idée que je sois la source de son plaisir. Et puis il m'avait mordu après avoir joui en moi. Je me souviens de cette douleur brûlante. Dieu, je ne semble pas m'y habituer.

Un sanglot menace d'échapper à mes lèvres quand je pense à ma famille. La façon dont ils avaient été forcés de me livrer comme si j'étais juste une marchandise. Les marcheurs de la nuit étaient venus dans la nuit, envahissaient notre ville et prenaient beaucoup de jeunes garçons et filles pour pouvoir être vendus comme esclaves, animaux de compagnie des vampires.

On m'avait vendu le jour même de mon enlèvement. Apparemment j'étais une race rare. Je me souviens très bien du regard dégoûté sur mon visage lorsqu'ils me sondaient, m'analysaient et me rattachaient 'la race rare', comme si j'étais une sorte d'animal.Mon maître m'avait acheté pour une grosse somme d'argent apparemment.Et il me le rappelait tous les jours depuis le jour qu'il m'a acheté.

"J'ai payé un prix très lourd pour toi, "dit-il," tu dois donc me compenser en étant bonne avec moi"

Et par là, il voulait dire couché sur le dos, attaché à mon lit, impuissante, et utilisant mon corps pour son plaisir pendant que je criais et sanglotais à quel point ma vie était pathétique.

Il avait tout fait avec moi, m'avait violé, avait bu mon sang, m'avait fouetté, tout ça, mais selon lui, je n'étais toujours pas suffisamment brisé. J'étais dur parfois, mais à l'intérieur, j'étais brisé. Je ne voulais tout simplement pas qu'il le sache, cela tapoterait son ego déjà énorme.

Je le mettais toujours au défi et je me faisais toujours fouetté pour l'avoir fait. Je me faisais toujours fouetter pour ne pas permettre à mon Maître de boire en moi, et je me faisais toujours fouetter si je lui résistais sexuellement. Parfois fouetter juste pour son plaisir malade.

La porte de ma chambre craque et mon cœur a presque sauté dans ma gorge.

"Animal !" Il me dit.

Je le regarde.

Il n'est pas de bonne humeur. Ça ne peut pas être bon pour moi. Je le fixe en attendant mon destin.

"Lève toi!" Il ordonne.

Je suis resté assise. J'ai adoré la façon dont sa mâchoire s'est serrée lorsque je l'ai défié. Je me sentais si bien de savoir que je pouvais lui tirer une réaction. J'ai tout simplement adoré ça, même si les conséquences étaient généralement très douloureuses.

"J'ai dit, lève toi. On doit parler." dit-il en me tirant avec force

"Mon frère, Lord Kayden vient nous rendre visite. Tu vas être le petit animal de compagnie parfait ce soir, sinon il y aura des conséquences. Terribles." Je le fixe et reste silencieuse.

"Je vais ordonner à la guérisseuse de soigner ton dos pour que tu sois à l'aise ce soir" dit-il avant de sortir.

Lord Kayden. J'avais entendu parler de lui auparavant. J'ai entendu dire qu'il était impitoyable et brutal.

La rumeur disait qu'il avait tué tous ses animaux de compagnie précédents, tous en même temps. Depuis, il n'a jamais eu d'animal de compagnie. Apparemment, il vivait dans son immense château avec ses serviteurs et personne d'autre. La rumeur disait aussi qu'il était fiancé à Lady Dalia, fille du seigneur de la Vitigia.

Kayden, le seigneur de Vinnona.

Un frisson me parcourut la colonne vertébrale lorsque je pensais à lui.

My Master ✅Lisez cette histoire GRATUITEMENT !