30

11.9K 720 75
                                    

PDV DE ISABELLA

"Oui."

Il me me fixa pendant un moment et je le fixais aussi avec un air horrifié sur mon visage.

Mon...mon oncle a tué mes parents?

Je n'arrivais pas à assimiler les informations que je venais d'entendre. Je l'avais déjà suspecté d'être le tueur de mes parents, mais j'espérais que cela n'était pas vrai.

Maintenant j'en avais la confirmation.

Après un moment je réalisais que le meurtrier de mes parents était assis en face de moi et la colère montait en moi.

Il a tué mes parents!

Dans ce genre de situation vous seriez triste de découvrir qui est celui qui a tué vos parents, mais j'étais seulement énervé car si je me mettais à pleurer cela ne changerais rien alors je laissais ma colère sortir.

"Vous êtes un malade! Vous êtes un putain de psychopathe qui a tué mes parents et vous me l'avez clairement avoué en face! Ne ressentez-vous aucune pitié? Vous êtes sans cœur! Je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme vous auparavant! Vous irez en enfer et croyez-moi vous payerez pour tout ce que vous avez fait!"

Après que j'ai fini mon monologue, j'essayais de reprendre mon souffle car j'avais crier à pleins poumons.

Il m'avait regardé tout ce temps avec une expression ennuyé sur son visage.

"Pas étonnant que votre famille vous a abandonné!" Lui crachais-je car je ne recevais aucune réponse de sa part.

Il semblerait que ma remarque l'ai provoqué puisque par la suite il fronça les sourcils et il avait l'air vraiment énervé.

Je remarquais qu'il avait les poings serrés et il laissait sortir un grand souffle. Après cela il désserra ses poings. Comme si il essayait de se calmer.

"Écoute petit fille." Commença-t-il d'une voix lente.
"Tu ne sais rien, donc à ta place je fermerais ma bouche ou sinon..."

Il fit une pause.

"Tu devras faire face au conséquences ma chère nièce."
Ses yeux était rempli de noirceur. Ça faisait comme si je regardais rien.

J'avalais difficilement ma salive, il avait l'air vraiment menaçant. Mais je devrais y être habitué maintenant.

"Pourquoi?"
Chuchotais-je en regardant le sol.

"Hmh?"

"Pourquoi les avez-vous tué?"
Lui demandais-je en le regardant dans les yeux alors que les miens se remplissaient de larmes.

Il me regardait d'un air perplexe.

"Pour les choses que tu veux, tu dois les obtenir même si cela te coûte."

"Ce n'est pas une raison!"

"Que veux tu que je te dises, hein? Oui, je les ai tué car je voulais l'entreprise seulement pour moi!" Cria-t-il et c'était la première fois qu'il montrait une émotion.

Je sursautais à ce coup de pression soudain, mais cela ne dura qu'une seconde.

"Dis moi comment vous avez orchestré cette accident de voiture alors?" Je devais sonné bizarrement en lui posant cette question, mais je voulais tout savoir.

Il me regarda avec une expression confuse sur son visage et explosa de rire.

Je le fixais d'un air abasourdi.

"Qu'est-ce qui est si drôle!"

Il se retenait de rire et me répondait.

"Ah oui, j'avais complètement oublié que tu croyais qu'ils étaient décédés dans un accident de voiture. Quel ironie!" Gloussa-t-il.

"Que voulez-vous dire?"
Je fronçais les sourcils.

"Joli cœur, laisse moi tout te raconter depuis le début."

"J'écoute."

"J'ai appelé tes parents pour qu'ils viennent dîner avec moi. Bien sûr ton père me suspectait  car pourquoi est-ce que je les appellerais pour venir dîner tout à coup? Je lui ai dis, que je voulais être ami avec lui, avec votre famille et bien sûr il a immédiatement accepté mon invitation."

Je me rappelais que mes parents étaient sortis pour dîner ce jour là.

Donc, cela ne pouvait être un mensonge maintenant...

"Mais c'était un piège. Une fois arrivé je les ai accueilli mais un peu plus tard, ils se sont fait tué par des gens de mon business. On les a mit dans leurs voiture et on a causé un faux accident pourquoi que cela semble réel." Il avait un sourire narquois tout le long. 

Quelques larmes avait commencé à rouler sur mes joues.

"Mais pourquoi... pourquoi avez-vous... tué ma mère?" Dis-je entre mes sanglots.

"Ouais, elle n'avait rien à voir avec nos problèmes de famille, mais si ton père seulement était mort, ta mère aurait pris en mains l'entreprise. Il ne m'aurait jamais laisser toucher à leurs entreprise."

"C'est fou. Vous êtes malade."
Dis-je pour la centième fois.

"Je sais."
Gloussa-t-il.

C'est vraiment un malade, tu dois sortir d'ici...

Mais comment?

Je voulais seulement sortir de cette pièce. J'étais complètement seule avec le meurtrier de mes propres parents. Ce n'étais qu'une question de temps avant qu'il ne me tue. Je veux dire, pourquoi me kidnapperait-il sinon?

Oui, pourquoi moi?

"J'ai encore une question auquel vous devez répondre." Dis-je.

"Je t'écoute princesse."

Je pense que je vais vomir à cause de ce surnom, 'princesse'....

"Quelles sont vos intentions maintenant? Pourquoi m'avez-vous kidnappé?"

"Ah oui, il reste cette explication."

"Alors expliquez!"

"Ta mort va garder tes frères à distance de moi."

My Seven Brothers {VF}Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant