15.Ezra♠/Adam♠

642 47 1
                                          

Cocaïne dans le sang. Londres endormie. Ma ville. Mon monde. Et cette fin de nuit qui m'appartient. Il doit être six heures du matin et je déambule encore dans les rues avec un sourire niais sur le visage. Je crois que les gens me reluquent d'un air mauvais. Je les emmerde. Eux et leur vie parfaite. Eux qui partent au travail et moi qui déambule, sans but et sans destination. J'ai mes écouteurs dans les oreilles et j'écoute ma chanson. Les paroles résonnent. Ça danse à l'intérieur de moi et je me sens bien, je me sens vivant. Jolie ironie pour quelqu'un complètement défoncé à la cocaïne.J'avance encore et m'arrête sur le pont de Westminster.

Je regarde la tamise en dessous et pose mes mains sur la peinture verte écaillée. J'adore cet endroit. J'adore ce pont et la neutralité qu'il représente. Cette zone tampon entre deux mondes. Le mien et le leur. J'observe le London Eye au loin. Je sens ma tête qui tourne, mais je m'en fiche. Je ne m'arrête pas pour autant. Mes mains se resserrent sur la rambarde et je passe une jambe par dessus. J'essaie de me stabiliser, je me concentre. Comme d'habitude, je sens mon cœur qui palpite dans ma poitrine. Je pourrais tomber, m'enfoncer dans l'eau sombre de la tamise.

Pour être honnête, je ne suis pas certain que cela me dérangerait. Mais je ne tombe pas, pas ce soir du moins. Je m'assois sur le rebord, les pieds dans le vide et le vent sur le visage.

Je souris face à la facilité de mon existence et je souris parce que je ne sais même pas comment je fais pour y croire encore. Je ferme les yeux et respire. Je suis tellement bien. Et j'aimerais tellement me sentir comme ça plus souvent, sans avoir besoin de me foutre de la merde dans le sang.














//Adam

Je marche dans les rues de Londres, une personne assise sur le rebord du pont Westminster attira mon attention, je me dirigea alors vers l'individu.

-Oh putain, non,j'ai autre chose à foutre que de sauver une gamine dépressif.

La personne se retournais et je découvris Ezra.

Sentant mon regard pesant sur elle, ses sourcils se froncèrent automatiquement.

- Qu'est-ce que tu fou là ? Casse-toi.

Son ton était froid. Mais je voyais bien qu'elle essayait de garder une contenance, en vérité, elle ne voudrait qu'une chose, être à l'abri.

- Tu as décidé de te suicider?

Elle ne répond pas

-Tu ne veux pas descendre de ce truc,et te tuer plus loin si ça te chante ? Et de préférence, loin de ma vue.

- Je ne vais pas sauter, répond t-elle
- Alors qu'est-ce que tu fous assis là-dessus ?
- J'oublie.
- Qu'est-ce que tu oublies ?
- Quel serait l'intérêt de mon geste si je m'en souvenais ?

Je reste sans voix. Je crois que je n'es pas réfléchi à la débilité de ma question.

- Ah, je- commente simplement

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant