Chapitre 43

1.1K 142 122

La maison semblait endormi, la tempête se calmait petit à petit et pourtant Jungkook restait dans cette cuisine à chercher désespérément du sel. Il était tard et si la fatigue était venu à bou de Taehyung, Yoongi et Hoseok, Jungkook lui tenait bon. Assis sur le carrelage froid, adossé contre le plan de travail, il réfléchissait se forçant à garder ses yeux ouvert car il savait, dés que ses paupières se fermeront, il tomberait dans un sommeil dans lequel il ne voulait pas sombrer. Il abandonna ses recherches dans la cuisine et décida de se levé.

Dans le salon il vit Taehyung. Il dormait sur le canapé, la lumière allumée. Son visage ne reflétait aucune émotion, ni de haine, ni de bien-être. Jungkook s'assit sur l'accoudoir et passa sa mains dans les cheveux du plus vieux. Il était beau son hyung. Il se connaissait depuis si longtemps et pourtant il avait l'impression de l'avoir redécouvert ces dernières heures. Si il savait que son ami était impulsif, jamais il ne l'aurait cru capable d'une tel violence.

M'enfin les gens changent, sois on les accepte et on essaye de vivre avec sois on s'éloigne et on essaye de vivre sans eux.

Et pour le moment Jungkook ne savait pas vraiment si il était prêt à laisser Taehyung derrière lui pour un simple excès de colère qui de plus était justifié.

Le plus jeune continua ses caresses dans la chevelure en pagaille de son meilleur ami. Maintenant qu'il y pensait bien, il avait vu son hyung grandir, changé et il n'avait rien fait pour l'arrêter, au contraire. Il l'avait vu s'affirmer, dans ses choix comme dans ses goûts. Il l'avait vu amoureux, il l'avait vu triste, il l'avait vu se relevé et ne pas s'arrêter après un échec. Il l'avait vu apprendre de la vie et ne plus commettre les mêmes erreurs.

Oui Taehyung avait grandi, et si certaines personnes changent de façon négative, Taehyung lui avait toujours fait en sorte de garder cette part de lui, que Jungkook adorait. Il avait su rester cet enfant de 6ème que Jungkook avait connu, ce garçon qui était beaucoup trop franc, beaucoup trop honnête parfois, cet enfant souriant qui a toujours eu peur d'être abandonné.

Les jours passent et Taehyung a gardé ces qualités, Taehyung entre dans le monde des adultes et commence a découvrir une nouvelle facette de lui, et Jungkook veut rester à ses côtés pour que jamais malgré de tout les obstacles, il ne perde ces qualités qui font de lui une personne rare et importante de sa vie.

Jungkook soupira, il ne sait pas encore comment ni quand mais il allait devoir prouver à Taehyung à quel point il était important à ses yeux. Peu importe sa fierté, il savait qu'il avait mal fait en mentant et en délaissant son meilleur ami. Il tient à lui et lui a fait tant de promesse, et Jungkook tient toujours ses promesses. Il finit donc par déposer un baiser sur le front de Taehyung après quoi il lui remit correctement la couverture qui recouvrait son corps.

Il se leva et continua son chemin jusqu'à la salle de bain. Il ouvrit la porte et alluma la lumière. Aussitôt il vit son homme sirène, les yeux clos semblant lui aussi dormir d'un sommeil de plomb. Jungkook s'assit à même le sol, l'un de ses bras accoudé au rebord de la baignoire qui soutenait sa tête et l'autre qui venait doucement effleuré le visage de Jimin.

Son doux visage qui paraissait si fatiguer, ses lèvres abîmer qui semblait avoir été mordu sûrement à cause du stresse ou peut être pour contenir la douleur que la tempête lui avait infliger. Il y avait aussi ses joues rebondi, il voyait encore son immense sourire et ses yeux qui s'effaçaient sous ses joues à chaque instant qu'il passait ensemble. Jungkook pourrait passer des jours et des nuits entières à le regarder, l'observer, mémoriser chacun des détails qui le compose.

Il fixa ses lèvres pulpeuses, et soudain il se rappela. Oui quelques heures plus tôt, il avait imaginer ses mêmes lèvres hurler son prénom de plaisir, il s'était imaginé lui bouffer ses lèvres comme si sa vie en dépendait. Il avait imaginé des choses si sale et pour la première fois avec un homme, plus précisément son homme sirène. Le rouge lui monta à joue, était-ce normal qu'il est pu s'imaginer ce genre de chose ?

Mermaid (JiKook )Where stories live. Discover now