Chapitre 2 : Jours heureux

18 0 0

"Le printemps, quelle saison merveilleuse... Est-ce que tu sens la nature qui renaît ?"

Thranduil regardait sa tendre épouse, leur enfant dans les bras, regardant songeuse le spectacle que la nature lui offrait chaque jour. Il lui répondit en levant les yeux à son tour vers l'horizon :

"Je le sens. Je ressens également cette nouvelle vie que tu tiens là. Je te promet que je ferai tout pour le protéger."

Evranï se tourna vers lui, interpellée par ses paroles.

"Je te sens inquiet Thranduil, depuis sa naissance je vois bien qu'une tension s'est installée en toi. Qu'est-ce qui peut bien te troubler ainsi ? Tout va bien mon amour."Lui assura-t-elle. Elle pencha sa tête pour venir la poser contre son épaule.

Apaisé par ces paroles pleines de douceur, il lui rendit ce geste de tendresse en l'enveloppant de ses bras : "Pardon, c'est juste que je tiens plus que tout au monde à ce bébé, à ce qu'il représente. C'est le plus parfait des résultats de notre amour."

L'épouse aquiesca par un sourire et se tue continuant de contempler la plaine.

----

Les préparatifs avançaient à grand pas, le coucher du soleil approchait et un chemin de flambeau se formait menant au lieu de la fête qui se trouvait plus haut dans la montagne.

Cela faisait tout juste 5 jours que le petit prince des elfes était né. Il paraissait pourtant déjà bien éveillé, ses yeux couleur saphir n'était autre qu'un magnifique héritage de son père tandis que la finesse des trais de son visage que l'on pouvait déjà distinguer venaient incontestablement de sa mère. De sang royal, c'était un bébé imperturbable, il pleurait si peu que sa voix était presque inconnue à ses parents, il observait le monde et dégageait une sorte de chaleur et d'apaisement dans le coeur des gens qui le rencontraient. Ce que reflétait cette famille était si pure et bienveillant qu'elle ne pouvait qu'inspirer le respect au reste du peuple elfique.

"Laisse-moi t'aider, je vais le porter jusque là haut. Tu dois être épuisée." - Fit le roi à sa chère et tendre durant leur marche vers le lieu de fête.

"Bien sûr, je te remercie. Thranduil, il faut que je te fasse part de quelque chose..." - Lui dit la jeune maman d'un air légèrement contrarié.

Son époux, un peu perplexe face à cette étrange annonce lui demanda de poursuivre tout en continuant leur chemin.

"Et bien, vois-tu mon roi, quand je regarde dans les yeux de cet enfant, je ne peux pas m'empêcher d'avoir sans cesse une même pensée qui me revient..."

L'époux prit de suite un air grave s'apprétant à entendre de funestes présages, peut-être à cause des tensions qu'il pouvait ressentir vis-à-vis de ce nouveau né ? Il ne dit rien et la laissa continuer de parler.

"Thranduil, quand tu le vois, n'as-tu peur ... qu'il devienne bien plus beau et majestueux que toi ?"

Thranduil s'arrêta, méditant un instant sur la question avec un air désorienté, son regard passa du bébé à Evranï, puis il revint à ses esprit lui lançant :

"Non mais... Evranï ? Evranï, qu'est-ce que tu me racontes ?! Tu ne crois pas une seconde à ce que tu dis ??"

La reine, bien amusée de la situation poursuivait le chemin tout en ricanant avec un sourire malicieux aux lèvres :

"Voyons mon roi, il semble bien qu'aujourd'hui, vous ayez un concurrent de taille. Vous devriez vous méfiez. Hahaha "

Les voilà arrivés au sommet, le peuple des elfes attendant patiemment l'arrivée de l'enfant du roi Thranduil et de la reine Evranï.


Voilà pour ce second chapitre, je me rends compte que je suis longue à écrire parce que je réécris les phrases 3 ou 4 fois tellement je suis maniac >< ! Mais j'ai l'inspiration qui vient ne vous en faites pas, n'hésitez pas à laisser des commentaires ou vos impressions :) Des bisous la guilde ^^

Le rayon du roiRead this story for FREE!