Chapitre 23 - Partie 3 - Fillip dans sa tour

184 23 50

Alix se réveilla près de quatre heures après s'être assoupie. Un homme dormait encore à ses côtés, un bras passé en dessous de ses seins, paisibles. Elle sourit et glissa sa main dans ses cheveux ras. Usem la libéra, puis s'étira en douceur, avec un petit soupir satisfait. La sorcière l'observa un instant, puis se leva. Il la suivit des yeux et elle lui rendit un regard brûlant par delà la glace dans laquelle elle se détaillait. Le sommeil et la nuit de détente qu'ils venaient de s'offrir ne suffisaient pas à chasser totalement la tension de ses traits.

« Tu ne veux pas te dédoubler ? demanda-t-il. Je n'ai rien de prévu aujourd'hui... »

Elle sourit. Elle utilisait cette méthode lorsqu'elle passait la journée au lit avec lui. Les rares fois où leurs emplois du temps concordaient, ils s'autorisaient de remettre le couvert de très nombreuses reprises, jusqu'à s'effondrer de fatigue, l'un en l'autre. Tous les deux ans, en moyenne. Des journées au Magistère où elle faisait surtout acte de présence au vu de la difficulté à se concentrer quand son double jouissait.

« J'ai quelque chose de prévu, cette fois, Usem. Je pars dans une heure. »

L'homme afficha une moue dubitative. Alix s'approcha de son dressing, une pièce univers dédiée à sa volumineuse garde-robe. Usem se leva à son tour et la suivit pour l'enlacer pendant qu'elle choisissait ses vêtements. Il déposa dans son cou un baiser qui ne laissait aucun doute sur ce qu'il comptait faire de cette heure volée. Alix frissonna et s'arrêta un instant, les yeux fermés. Elle avait prévu toute autre chose.

« Usem... souffla-t-elle

— Alix ? »

Elle attrapa ses vêtements et l'homme compris, immédiatement. Le visage neutre, il s'écarta, puis s'habilla à son tour, sans un coup d'oeil pour Alix qui passait sa tenue de combat.

« Tu prends un café avec moi ? » demanda-t-elle d'une voix légère.

Usem la dévisagea et elle soutint son regard. Ils ne prenaient jamais de café ensemble. Usem ne mangeait pas ici, jamais. Ils baisaient, il dormait, il partait. De toute façon, il n'était pas conseillé de goûter à la cuisine d'Alix. Partager un café, petit moment complice au lendemain d'une nuit de sexe, n'enterait pas dans le cadre très strict de leur relation.

« Tu veux prendre un café avec moi ? répéta le sorcier.

— Si je le veux ? »

Elle lui adressa un sourire triste parfaitement calculé.

« Oui. Je crois bien que j'aimerais passer ce moment avec toi ce matin. »

À son ton, il devait comprendre que ce café serait peut-être le dernier partagé avec elle, ce qui risquait fort d'être le cas s'il ne l'accompagnait pas.

Usem fronça les sourcils, elle se contenta de l'embrasser, légère, du bout des lèvres, avec une tendresse qu'ils s'interdisaient d'habitude. Il la retint contre lui.

« Alix », souffla-t-il la voix rauque.

Bien. Il avait compris : elle allait s'attaquer à Fillip. Elle haussa les épaules, puis sortit de la chambre. Il termina de s'habiller à la hâte pour la suivre dans l'escalier. À la cuisine, elle activa le charme barista et plaça les deux tasses encore fumantes devants eux, avec quelques tranches de pain dur, un beurre salé pas complètement rance et une confiture piquetée de moisissures. Elle n'y toucha pas, les mains jointes autour du récipient.

« Qu'est-ce que tu as prévu ? » souffla l'homme, inquiet.

Alix haussa les sourcils.

« Tu ne devrais pas me poser cette question », remarqua-t-elle avec un sourire crispé.

Les traitresLisez cette histoire GRATUITEMENT !