~52~

2.2K 190 106









As Salam Aleykoum

( Je suis désolée du retard 😭😭 )

« Ce n'est même pas assez pour m'aider à quitter le binks 🏢 »








Imam : Qu'Allah vous protègent pendant le voyage.

Moi : Amin.

Ma mère : Safa fait attention là-bas.

Moi : Oui t'inquiète pas.

Amir : Maman tu t'en fous de moi ?

Intissar : Oui.

Amir : J'suis pas aimé.

Moi : ...

Imam ( à moi ) : Le camion qui transporte votre père est là. Vous le suivez par vos propres moyens.

Moi : Ok, on y va quand ?

Imam : Maintenant.

Amir : Moi j'suis prêt.

L'imam nous dirigent vers le camion, c'était un petit, suffisamment grand pour transporter un corps.

( Je ne sais absolument pas comment ça se passe, merci de ne pas juger )

Bilel arrive avec sa voiture, il était mal ça se voit. On monte tous dans la voiture sauf l'imam, il retourne dans la mosquée.

Bilel démarre, Amir était devant et moi ... j'étais derrière au milieu. J'avais enlever mon jilbeb entre temps, j'avais un sweat-shirt noir, un jean gris et des Air Max 270.

J'ai la pire place du monde.

J'étais assise à regarder la route comme une gamine, je m'ennuyais à mourir et je ne voulais pas penser. Je vais voir Nabes, enfin, j'vais voir qui c'est sous sa cagoule.

Je le précise pas assez, il a une cagoule, comme Kalash Criminelle, comme Kekra aussi.

Ça fait longtemps que j'ai pas vu Bogotá, après le Maroc je vais le voir. Je me suis attachée à lui, malgré qu'il soit rempli de mystère.

J'vais passer l'ennuyeux trajet, personne ne parlait. On est arrivé à l'aéroport, je sais pas où ils ont apporté le corps de mon père mais nous notre billet était financié par la mosquée.

Donc on rentre, je vais dans la ligne correspondant à mon vol et on attend moi et Amir. Ma mère me rappelait de bien me couvrir la nuit, de faire attention à qui je parle ...

On a attendu une heure encore avant de passer, avec les tickets, on n'avait qu'un sac chacun, vu qu'on restait que deux jours.

Je vais vous repassez jusqu'à qu'on soit dans l'avion. Les gars qui transportait le corps de mon père ce sont assit avec nous, on parlait de religion, c'était vraiment, waw ça m'a motivé à recommencer la prière.










Safa | Tenir sa promesse ...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant