6. Problèmes de Filles

146 9 14

Un soir, quelques jours plus tard, après l'événement choquant, alors qu'elle faisait sa ronde, Hermione aperçut une silhouette qui se dirigeait furtivement vers le couloir de la sorcière borgne. Surprise, elle s'élança à sa poursuite. Alors que la silhouette ralentissait pour s'arrêter devant la statue, elle reconnut l'individu qui se trouvait devant elle. La colère la submergea, son projet intitulé Emasculage du Zyeuteur lui revenant en mémoire.

« Malefoy ! Qu'est-ce que tu fais ici !? Tu n'es pas de garde ce soir ! »

Le jeune homme sursauta en entendant claquer la voix de la jeune femme. Il grogna en se retournant. Furieuse, elle eut envie de lui fourrer son poing dans le visage. Passe encore qu'il la nargue, elle, mais s'en prendre à Patil qui n'avait rien fait ! C'était trop ! Et seulement quelques jours après...ça.

« Flitery ne pouvait pas ce soir, je lui ai proposé de le remplacer », grinça Malefoy.

Ses yeux gris étincelaient tandis que la sorcière se rapprochait de lui.

« Tu faisais ta ronde ? Vraiment ? Je ne suis pas stupide Malefoy, tu ne ferais jamais ta ronde en marchant aussi furtivement ! De plus, si tu avais vraiment parlé avec Flitery, tu aurais pertinemment su que c'était moi qui patrouillais dans ce secteur ! »

Furieux d'être pris sur le fait, Drago la fusilla du regard.

« Tu ne pouvais pas juste me laisser ? Faut-il que tu sois toujours sur mon chemin ?

-Te laisser ?! Tu sais aussi bien que moi que tu n'as pas le droit de te trouver ici ! Tu as conscience de ce qu'il se passera si on nous trouve ici ! Et après ce que tu as fait subir à Patil, tu crois sincèrement que je suis d'humeur généreuse ? Passe encore que tu t'en prennes à ma personne, mais... »

Un sourire narquois naquit sur le visage de Malefoy.

« Quoi ? Tu n'as pas apprécié ? J'aurais cru pourtant...et Patil n'attendait que ça ! »

Hermione ferma un instant les yeux. Elle devait se calmer. Non, lui planter son pied dans les parties n'était pas la meilleure solution. Non, vraiment, elle ne devait pas le faire. C'était totalement indigne de sa fonction de Préfète en Chef, bien que l'option soit diablement alléchante.

Des pas se firent entendre quelque part derrière eux. Hermione rouvrit les yeux, sur le point d'aller voir de quoi il retournait quand Malefoy jura et la tira derrière la statue de la sorcière. La jeune fille se retrouva pressée contre le mur par le corps du Serpentard. Pourquoi voulait-il les cacher ? Ils étaient préfets ! Elle levait un genou dans l'intention de mettre son Projet EZ à exécution, quand celui du jeune homme s'insinua entre ses jambes pour l'en empêcher. Elle poussa un couinement indigné. Comment osait-il ?! Elle le fusilla du regard, mais Malefoy avait la tête tournée vers le couloir, écoutant les pas qui se rapprochaient dangereusement de leur cachette.

« T'étais obligée de faire ça, hein ? » Grogna-t-il furieux, faisant certainement allusion à leur rencontre dans ce couloir plutôt qu'à sa tentative de "couic zizi ".

« Ce n'est pas moi qui rodais autour de cette statue que je sache ! » persifla Hermione hors d'elle.

Il la fusilla du regard et reporta son attention derrière eux. Les pas s'étaient arrêtés quelques mètres plus loin. Malefoy jura.

Des voix portèrent jusqu'à eux. Apparemment, les pas étaient ceux de deux interlocuteurs qui avaient eu la bonne idée de s'arrêter à cet endroit précis. Désormais, sortir sans qu'on ne les soupçonne de faire des choses pas très catholiques derrière une statue était impossible.

Hermione leva les yeux au ciel. Elle était certaine de devoir rester un certain temps dans cette position assez inconfortable et fort gênante. Sentir le corps du jeune homme insupportable contre le sien la rendait furieuse car ce contact, loin de la révulser, lui semblait plutôt agréable. Elle maudit son corps qui semblait prendre un malin plaisir à la tourmenter. D'autant plus qu'elle ne s'était toujours pas remise de la colère qui l'avait submergée quand elle avait vu Padma débarquer dans la Grande Salle, en larmes, débitant des paroles sans le moindre sens où revenait souvent le nom de Malefoy. Elle avait par la suite appris qu'il lui avait fait subir un baiser forcé, sans aucune raison valable. L'expérience, ressemblant étrangement à celle d'Hermione, avait fait fulminer la jeune femme. Le jeune homme avait, semblait-il, décidé que si aucune de ses provocations n'atteignait Hermione, il s'en prendrait à Patil. C'était à n'y rien comprendre. Pouvait-on faire une overdose de Malefoy ? A cet instant, elle jugeait que oui.

Indulgence et Affection [Harry Potter FanFiction]Read this story for FREE!