11.Adam♠

1.1K 58 17
                                          

  « Peu importe qui je regarde, à travers ses regards je ne vois que toi. »
~Adam

 Je devrais me rendre à l'évidence du fait qu'elle est et restera hors de ma portée. Alors peut-être que la meilleure position à adopter à son égard serait l'indifférence. En fait, la solution serait de faire comme tout le monde, ne plus la voir. C'est une résolution si simple et pourtant je n'arrive pas à me raisonner, à l'adopter, je continue à avancer aveuglément dans mes illusions, convaincu qu'il me sera possible un jour de l'aider. J'ai essayé, je n'ai pas réussi ; ça devrait s'arrêter là.

Demain nous avons Français, je parie qu'on va devoir d'emblée travailler sur nos poèmes. Ce qui signifie que je vais devoir travailler à ses côtés. Mon cœur fait un bond et je m'étais mis à rire, seul dans ma chambre. Maintenant, seul le doute me gagne. Poussant un gémissement rauque, je m'attrape la tête à deux mains, fermant les yeux. Comme si ce geste pouvait suffire à arrêter mes pensées. Mon portable se met à vibrer ne faisant qu'augmenter mon agacement. A l'écran s'affiche une photo de Lohan :
- Qu'est-ce que tu me veux ? Il sait de plus pertinemment que je n'aime pas parler au téléphone :

- Hé, ce n'est pas la peine de te mettre sur la défensive !

Nous éclatons de rire, le mien sonne plus nerveux qu'autre chose :
- Non vraiment, Lohan si c'est pour me reparler de tout à l'heure...
- D'accord, d'accord ! Je me tais.

- Bien. Alors, le téléphone pendu à l'oreille j'attends qu'il parle et qu'il m'explique la raison de son appel. Il laisse quelques secondes de vide avant de reprendre :
- J'ai remarqué comment tu la regardes...

- Cheryl? Tout le monde la regarde com...
- Ezra. Il m'a pris de court. Coupé dans mon élan, je ne sais pas quoi répondre, les mots se bloquent dans ma gorge lorsque j'essaye de parler :
- Je suis censé être ton pote Adam , tu peux me parler tu sais.

Cela fait tellement longtemps que nous n'avons pas tenu de conversation sérieuse tous les deux. Sans que l'un d'entre nous n'éclate de rire au bout d'une bonne minute tout au plus. Ce début de conversation n'a rien pour m'enchanter, je n'aime pas parler de moi. Encore moins de mes sentiments :
- Mec, je n'ai pas vraiment envie d'en parler.
- D'accord pas de problème.
Il contourne alors le sujet et se met à me parler d'un tout nouveau jeu vidéo qu'il vient de tester. Je réponds évasivement à ses questions, perplexe quant à la tentative d'approche qu'il adopte pour me parler d'Erza. Je sais qu'il ne va pas laisser tomber l'affaire aussi facilement et au bout d'un moment, remarquant enfin que je ne l'écoute pas, il repart sur le sujet premier de notre dialogue :
Au fait, si ça peut te rassurer, ça ne se voit pas. Enfin en tout cas : ça ne se voyait pas. Jusqu'à l'« attentat de Cheryl ».

Je me mets à rire devant le surnom dont il a affublé l'événement. J'étais si horrible que ça ? Je soupire :
- Je comptais aller en ville dans une petite demi-heure, on peut se retrouver dans un pub me propose-t-il, voyant que je ne suis pas prêt à tout déballer, du moins avec une ligne de distance.

- Si ça peut te faire plaisir Sweetheart.
- Okay, dix-neuf heures quarante-cinq donc ! et il raccroche.

Je laisse mon portable retomber, rebondissant contre mon matelas et en fait de même avec mon corps. Comme pour me décontracter, je passe une main dans mes cheveux mis long, en un geste machinal. 







//

 Flânant dans la rue londonienne, je ne me presse pas pour arriver à destination, sachant très bien qu'il sera en retard. C'est pourquoi, lorsque j'arrive au pub pas loin de dix minutes après l'heure fixée, je ne suis pas étonné de ne pas l'apercevoir. Je vais donc m'asseoir seul à une table deux places. Quelques minutes plus tard, il me rejoint enfin, sans oublier de me faire remarquer que c'était très romantique de ma part de choisir cette petite table, idéale pour un bon tête à tête. Le serveur vient prendre nos commandes et aussitôt qu'il repart, Lohan me saute dessus :

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant