Sauvée

291 25 7

PDV Lune

Leiftan: Pourquoi cette question?

Il ne parle pas fort comme pour ne pas me brusquer.

Moi: Ashkore était avec cette... Aménia et ils... ils parlaient d'un daemon.

Leiftan: Ashkore qui était avec Aménia? Comment peux-tu savoir ça, tu avais les yeux bandés?

Moi: Je... la voix d'Ashkore. Je l'ai reconnue. Quand il m'a li-libérée des géôles.

Leiftan: Je vois. Et bien, un daemon c'est...

Il s'interromp en prenant compte que quelqu'un cours jusqu'à nous. Des cheveux bleus azurs, des oreilles pointues mais fines, voilà Ezarel, qui fonce sur moi. Il se met à notre hauteur.

Ezarel: Tu vas bien?!

Il me prend dans ses bras jusqu'à m'étouffée.

Leiftan: Tu devrais te calmer Ezarel, elle est mal en point. Elle n'a pas besoin que tu l'étouffe par dessus le marché!

Leiftan lui prit l'épaule, pour le faire reculer. Ezarel le regarde pendant quelques secondes, puis me regarde de nouveau. Je vois ses yeux inquiets se promenez sur chacune de mes blessures physiques.

Ezarel: Eweleïn a vraiment bien fait son travail.

Les oreilles d'elfes d'Eweleïn la font rougir suite à ce compliment.

Ezarel: Tu veux qu'on t'aide à marcher?

Je fais oui de la tête, preneuse. Leiftan met mon bras droit autour de son épaule et Ezarel fait de même avec mon bras gauche. À eux deux, j'arrive à me lever et à marcher, sous le regard inquiet des membres de la Garde Étincelante ou non. Je remarque que Miiko, Nevra et Valkyon on maîtrisés Aménia, avec l'aide d'Ezarel, je suppose.

Nous gravissons des marches à un rythme assez lent, pour pouvoir me permettre de suivre la cadence. Mes jambes meurtris flanchent à tout moment. Heureusement que Leiftan et Ezarel sont là.

Sur le chemin jusqu'à la Garde d'Eel, Miiko nous demande si il ne serait pas plus judicieux de me transporter dans les bras de quelqu'un, vu que je tiens à peine debout, si ce n'est pas du tout.

Moi: F-faites ce que vous voulez...

Je me sens transporté de terre, dans les bras de quelqu'un.

C'est Leiftan.

Leiftan: Bien, on y va.

Les pas de Leiftan, soutenus et régulier, me bercent dans un sommeil éphémère. Des images se succèdent. Des gens aux visages flous me torturent, d'autres m'arrache un œil. Mais trois mots résonnent en continu.

-Aiden.
-Entité.
-Comment?

Ces images réalistes, m'arrache, je crois, quelques gémissements dans le monde réel.

Je me réveille, toujours dans les bras de Leiftan, mais je n'ouvre pas les yeux. Je les garde clos.

Une pensée me vient à l'esprit. Cet Ashkore et ce Daemon se serviront de moi pour anéantir la Garde d'Eel. Ils se serviront de ma connaissance des entités.

Mais comment comptent-ils anéantir la Garde? Une entité à elle seule n'est pas suffisante. Ils ne veulent donc pas de mal aux gens de la Garde. Ce que je veux dire, c'est que je pense qu'ils utiliseront l'entité pour détruire indirectement la Garde. C'est-à-dire en attaquant quelque chose qui est nécessaire à la survie de la Garde.

Peut-être la bouffe? Non, je pense pas. Ashkore a dit "Il graciera la fille.". Mais m'ôter une source de nourriture importante me tuerait.

Je ne vois pas trop ce que ça peut être, à part ça.

Pendant mon pseudo-sommeil j'entend des brides d'informations.

Leiftan: On arrive bientôt?

Ezarel (d'un ton bête): Ouais. Sois pas impatient.

Valkyon: Ezarel, qu'est-ce qui se passe?

Ezarel: Mais rien. Tout va pour le mieux dans le meilleur des monde!

Leiftan: Oh.

Ezarel: Quoi? Tu crois avoir découvert quelque chose, détective?

Leiftan: Oui. Je crois avoir compris ce qui t'embêtes autant.

Ezarel: Oui, vas-y. Qu'est-ce que c'e...

Miiko: Ça suffit! Le prochain qui parle pour ne rien dire, je l'étrangle, est-ce que c'est bien clair?!

J'entend aussi une voix rire doucement. Cela doit être le vieux papy que j'ai vu tantôt avec la Garde Étincelante, dans la cave.

Gardien: Et bien, qu'elle poigne!

Miiko: Humpff.

Je pense qu'elle sait très bien qu'elle ne peut pas réprimander quelqu'un d'aussi vieux sans que ce soit mal vu.

Nous mettons un peu de temps à arriver. Mais quand nous y sommes, j'entend d'autres paroles.

Leiftan: C'est bon nous y sommes. Veux-tu que j'aille la porter dans sa chambre?

Miiko: Oui, s'il te pla...

Ezarel: Oh, mais tu dois être fatigué de l'avoir portée si longtemps. Sans compter qu'elle est assez lourde.

Moi aussi je t'aime ❤️

Ezarel: Donc, laisse moi le faire, on lui fera un interrogatoire quand elle sera réveillée.

Leiftan: Soit, vas-y.

Je sens que Leiftan me passe à Ezarel.

Leiftan: Bon, de toute façon, on doit mettre cette crapule en cellule.

La voix de la Garde Étincelante débattant sur la peine que nous devrions infligés à Aménia me paru bien lointaine quand Ezarel n'entraîna dans un dédalle de couloirs et de portes.

Arrivés à ma chambre, me pose délicatement sur mon lit.

C'est ce moment que je choisis pour ouvrir les yeux et lui attraper le bras.

Ezarel: Qu'est-ce que...?!

En une fraction de seconde, Ezarel se trouve à mes côtés. Je l'enlace, priant pour que jamais il ne s'échappe.

Moi: Je... J'ai peur Ezarel. Reste avec moi, s'il te plait.

Je resserre mon étreinte si c'est encore possible.

Ezarel: D'accord. Je suis là. Je ne partirai pas.

Attention
La séquence qui va suivre n'est pas adapté à tout le monde
Doooonc sautez ce passage si vous êtes une âme sensible ^^
Bisoooooooous























NAN J'DÉCONNE IL S'EST RIEN PASSÉ

Vous y avez cru(e)s, hein?
Petits perverts ;)
Bon, je vous laisse sur cette déception.
Bisooooooooous!

























Nan j'déconne pas ._.

Anormale [Eldarya-Ezarel]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant