8

1.8K 95 8

Moi :_ Ah putain Amir.. AAAAAAAAAAH AAAAAAH AH AMIIIIIIIIIIIIIIIR ! 

Je m'éloigne le plus possible donc je me retrouve vite la tête plaquée au torse d'Amir, paniquée, je me cramponne a son t-shirt et ferme les yeux pour ne plus voir cette horreur.

Amir :_ Quoi ? Qu'est s'qui y a ? Jt'ai fais mal ?

Moi :_ AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH 

Amir :_ PARLES WESH !

Moi :_ UNE ARAIGNÉE VOLANTE ! Y A UNE ARAIGNÉEEEEEE LÀ ! 

Je le sens bouger en lançant un grand « ouaah », faire quelques mouvement et se rasseoir. Il me décolle de lui en me repoussant par les épaules puis éclate de rire

Amir *mdr* :_ C'est bon ouvre tes yeux 

J'ouvre un seul oeil pour regarder en la direction de cette horrible chose flottante tout près de ma tête, ne la voyant plus j'ouvre le deuxième et pour examiner tout les alentour du regard je lache Amir, ne la voyant toujours pas, je le remercie puis réalise de mon comportement... maintenant mon cœur allait exploser de bon et mes joues allaient réellement prendre feu. De gêne, je sens mes larmes montés donc baisse automatiquement la tête. 

Amir *toujours en rigolant* :_ Wlh fallait voir ta tete, on dirait t'as vu le sheitan ! 

Moi :_ Pff, c'est pas drôle. 

La tête toujours baissée, je lui envoi un coup de poing dans le ventre accompagner de cette même phrase, mais aussitôt je regrette. A croire que c'était mon pote ! Je déclame ses yeux coupable. A coup sur, ils m'avaient jeter un sort pour que je perde contrôle à ce point. 

Amir :_ Tu crois tu m'a fais mal ? 

Suivie d'une gifle fatale derrière la tête qui m'aurait sûrement fait tomber s'il ne m'avait pas rattraper. J'étais gaffeuse de base, mais lui l'était encore plus. Je me m'étais à le fixer encore une fois, mais faut dire qu'il avait des yeux magnifiques comme j'en avais jamais vu. Donc étant donner que je le regardais, il me regardait également... cercle vicieux ! Et c'est à ce même moment qu'Ihlem vint nous sortir de notre contemplation.

Ihlem :_ Amir si j'te dérange tu m'dis hein

Amir :_ Waaah j'attendais que tu montes c'est tout

Ihlem :_ Bah je suis montée, j'ai même eu le temps de boire et de redescendre que t'étais toujours la.

Amir :_ Hassoul. Commences pas Ihlem.

Je ne suivais pas leur conversation comme je ne comprenais rien, mais c'est ainsi que nous montâmes les escaliers jusqu'au quatrième étage ou mon fauteuil m'attendais. Il me pose dedans, et dévale les escaliers à toute vitesse sans rien dire de plus. Ihlem me fait rentrer et me dirige directement dans le salon occupé de sa petite sœur et d'une autre dame aillant l'air assez jeune pour être leur mère, peut être leur grande leur sœur. 

Aliyah :_ Mama vient voir ma copine, elle est trop zonnntille

C'était donc leur maman. 

Moi *sourire* :_ Bonjour 

Sa mère :_ Ooooh ma fille mais tu saigne 

Ihlem :_ Ouais j'vais appeler So pour qu'il nous accompagne a l'hosto

Moi :_ Mais non c'est rien, y a pas besoin d'aller à l’hôpital pour ca !

Sa mère :_ AH SI et si ca s'infecte ? Non non non, Ihlem appel !

Sa mère me proposa ensuite quelque chose a boire ou a manger disant qu'elle n'aimait pas quand quelqu'un ressortait de chez eux le ventre vide, je pris donc un verre d'eau pour lui faire plaisir malgré que je n'avais pas soif. Nous parlâmes toute les trois pendant qu'Ihlem essayait de joindre son frère. Elle avait un accent léger qui ne se ressentais que sur quelques mots mais tout comme les deux sœurs, leur mère était vraiment adorable. Au cour de notre discussion elle m'invita a la surnommer « tata Faten » et me fit ensuite partager sa passion pour les films Bollywood. Puis la personne au bout du fil du téléphone d'Ihlem décrocha enfin, et sans même dire « allo » elle enchaîna directement par sa demande :

Chronique d'Alisha : un compte tragique.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !