PDV Claire.

«Mais Maman écoute moi ! » criais-je en traversant la cuisine sur les talons de ma mère qui la traversait elle aussi a une vitesse folle claquant les sacs de course contre la table en bois. Elle arrêta ces mouvements avant de me regardé dans les yeux, elle était visiblement furieuse.

«  Non Claire, je ne t'écouterais pas. Tu est punie que tu le veuilles ou non, combien de fois nous avons pu te répété de ne pas descendre seule au sous-sol ton père et moi ? Monte dans ta chambre. »

Je n'ai même pas le temps de pouvoir lui expliquer ma venue au sous-sol, qu'elle ma littéralement hurler dessus. Elle est vraiment sûr les nerfs en ce moment et sa ne me plaît pas du tout.

« Mais Maman.. » Commençais-je doucement.

Elle me coupa la parole avant de crier de toutes ces forces.

« J'ai dis maintenant ! »

Je monte les escaliers en faisant le plus de bruit possible, je sais qu'elle déteste ça. Je traversa le couloir en claquant mes pieds en espérant que ma mère les entendent d'en bas montrant mon mécontentement. Je m’apprêtais a rentrer dans ma chambre, quand je me rappela le petit cercle sur la porte entre la salle de bain et la chambre de mes parents, je ne me souviens pas qu'il pouvait y avoir une porte ici, enfin je n'en ai pas le moindre souvenir. Je continua donc a marcher mais cette fois ci beaucoup plus doucement, pour pas que ma mère voit que je suis hors de ma chambre ce qui me vaudrais une double punition. Et j'ai clairement pas envie de l'avoir. Je m'arrête a la vue qui s’offrait a moi, j'avais bien raison. Il n'y a pas de porte, mais une énorme bibliothèque rempli de vieux bouquins, je crois qu'elle était déjà là quand nous avions déménagés car je ne me rappelle pas en avoir une dans notre ancienne demeure. Je m'approcha et caressa doucement le vieux bois tout rêche. Qu'est-ce qu'il peut bien se caché derrière c'est immense planches de bois ? Je me mis sur l'un des côtés et commença a la pousser, j'avoue qu'elle n'est pas légère. J'y mis toutes mes forces avant d'y découvrir une porte, différente de toutes les autres. Je crois que personne n'avait eu l'idée de bougé cette armoire depuis un bon bout de temps vu la poussière sur la poignée. Cette porte est vraiment vieille, le bois semble légèrement pourrit a cause des années qui ont passé sans qu'elle soit rénovée.

Je saisis la poignée et un frissons me traversa de tout mon long, comme ci un électro choc. Sur le coup je la lâcha et m'appuya contre le mur a la droite de celle-ci, histoire de reprendre mes esprits. Combien de secrets seront révélés si j'ouvre cette porte ? C'est le moment de le savoir. Je l'empoigna avant d'ouvrir, une chaîne m’empêcha de l'ouvrir complètement. Tiens quelqu'un ne voulait pas qu'une personne ne rentre ici, pourquoi ? J'essayerais demain matin quand mes parents partiront au travail et que Kévin sortira avec sa bande d'amis visité la ville. Demain je serais seule, seule avec cette porte et les nombreux secrets qui y règnent. Je repoussa l'armoire a sa place initiale avant de me dirigé vers ma chambre a pas de loup et referma la porte derrière moi. Je m'allongea sur le lit et une multitude de questions vinrent me hanté.

Pourquoi cette armoire cachait la pièce ?

La réaction de ma mère n'est-elle pas tiré par les cheveux ?

Que me réserve cette chambre ?

Finalement devrais-je vraiment y aller ?

Est-ce que quelque chose changera si j'y vais ou non ?

Pourquoi mes parents sont a fleur de peau durant ces deux derniers jours ?

L'ambiance du manoir en est-elle la raison ?

Possessed.✝Lisez cette histoire GRATUITEMENT !