Chapitre 4

56 5 1

La journée ayant mal débutée, surtout en raison de son altercation avec Jacob l'imbécile, Ada voulait par tous les moyens possible, se détendre. Ce fut à ce moment qu'elle pensa à une activité qu'elle n'avait plus pratiqué depuis plus d'un an maintenant.

Pleine d'enthousiasme, elle se dirigea d'un pas sûr, vers le bureau de Marc au pôle équestre. Comme elle s'y attendait, le gérant du pôle équestre était plongé dans les papiers liés à son travail.

-Bonjour Marc, salua Ada.

Ce dernier sauta presque de sa chaise, surpris par Ada. Se remettant rapidement de sa surprise, il regarda la jeune femme avec des yeux amusés.

-Pour les prochaines fois où vous aurez l'idée de venir dans mon bureau, essayez, s'il vous plaît, de faire du bruit quand vous arrivez, conseilla l'homme assit à son bureau. Que me vaut l'honneur de votre visite, mademoiselle Wolf ?

Reprenant un peu son sérieux, Ada fixa Marc et se décida à lui demander l'activité qu'elle avait en tête.

-Excusez-moi, je pensais avoir fait assez de bruit pour que vous m'entendiez arriver. Je voulais seulement savoir s'il est possible que je monte à cheval de temps en temps.

La demande d'Ada ne parut surprendre tant que ça le gérant du pôle équestre.

-Bien sûr que c'est possible, mademoiselle Wolf ! Avec plaisir. Dites-moi quand vous voulez monter et je vous donnerais moi-même cours sauf si vous préférez monter seule.

-Si je peux avoir les conseils précieux d'un moniteur, je prends volontiers. Est-ce possible de monter maintenant ? demanda Ada pleine d'espoir.

-Bien sûr ! Avez-vous les affaires adéquates pour monter à cheval ? questionna Marc.

-Tout de suite, non mais je peux aller en acheter dès ce soir dans le magasin le plus proche. Des chaussures avec un peu de talon pourront faire l'affaire pour aujourd'hui ?

-Bien sûr, mademoiselle Wolf. Je vous donne dix minutes pour aller vous changer et on se retrouve devant le boxe de Bugs dans la première écurie à droite du bureau ?

-A dans dix minutes, Marc, lâcha Ada en retournant au pas de course vers sa chambre.

Arrivée dans sa chambre, elle troqua sa tenue faite de noir, contre un jogging serré beige et un débardeur blanc, puis elle enfila ses bottines militaires noires.

La jeune femme retourna au pôle équestre à vitesse grand V. Marc l'attendait déjà devant le boxe du dénommé Bugs. Ce dernier était un grand cheval bai avec des petites chaussettes blanches aux membres postérieurs et à l'antérieur gauche. Pour compléter le tout, une marque ronde et blanche trônait au milieu du front de l'animal.  Il avait une apparence de gros nounours.

-Bugs, je te présente Ada Wolf, ta cavalière du jour. Mademoiselle Wolf, je vous présente Bugs, votre monture du jour et peut-être des jours à suivre s'il vous plaît bien entendu.

Bugs vint réclamer des caresses à Ada qui les lui donna avec enthousiasme.

-Je crois qu'il me plaît déjà, sourit-elle à Marc.

-Je vous laisse le préparer. Faites-moi signe quand vous êtes prête. Je vous ai apporté un casque.

-Merci beaucoup.

Pendant une quinzaine de minutes, Ada s'occupa de Bugs. Elle le pansa et le sella. Tout en mettant son casque, la jeune femme fit signe à Marc pour lui indiquer qu'elle était prête. Bugs suivit Ada jusqu'à la carrière de sable blanc, où elle monta en selle.

La dernière fois qu'Ada avait pratiqué l'équitation, remontait à avant le Brouillard. La jeune femme monta aux trois allures, ce qui lui permit de retrouver les sensations exceptionnelles qu'elle avait pu ressentir auparavant. Elle se sentait légère et libre, des sentiments qu'elle n'avait plus connu depuis Forest Home.

The wolf and the humanRead this story for FREE!