Deuxième lettre

6 1 0
                                                  

Le sixième jour du Calendrier n°16,

Chère Armance,

Joyeux nouveau Calendrier à toi aussi ! J'ai reçu ta lettre hier, j'en croyais pas mes yeux ! Avoir des nouvelles de toi me fait plaisir et me rassure. Comme tu peux le voir, je suis toujours en vie, moi aussi ! En plus d'aller bien, j'ai passé un magnifique nouveau Calendrier sous la neige ! On a chanté, on a dansé, et surtout, on a fait fondre de la neige et on a mis l'eau pure dans le Puits. Le sol de la place de Manol s'est illuminé de bleu, si tu savais comme c'était beau ! Il faudra que tu viennes voir ça pour la Lune Bleue, c'est un spectacle exceptionnel.

Lucille à beaucoup de fièvre depuis deux semaines. On pense qu'elle à attrapé la Glace... Si c'est bien ça, elle risque d'avoir du mal à s'en remettre... Mais on garde espoir, rien n'est sûr à 100% ! Pour l'instant, elle est clouée au lit mais elle te souhaite un bon Calendrier et espère que tu vas bien. Elle a formulé le vœu de te revoir vite, tu lui manques beaucoup !

Manon a fêté ses quatre Calendriers le troisième jour du nouveau Calendrier. Elle était surexcitée ! Quand je lui ai dit tout à l'heure que j'avais reçu une lettre de ta part, elle a ouvert grand ses yeux et m'a demandé si elle pouvait la lire. J'ai dû me réfugier dans ma chambre et fermer la porte à clef pour ne pas être embêté... Mais le pire dans tout ça, c'est que Manon a grandi ! Elle pousse comme une fleur ! Du coup, elle peut attraper le double de la clef sur le comptoir, et ça... C'est pas cool. Heureusement, j'ai pu m'enfermer aux toilettes. Donc oui, j'ai lu ta lettre alors que j'étais assis sur le couvercle rabaissé des toilettes. Plutôt ridicule, comme situation. Mais là, c'est pas de ma faute !

Du côté de mes parents, tout va bien. Ils sont de bonne humeur et en font voir de toutes les couleurs à Neku ! Mon pauvre chien ! Heureusement que je lui donne un gâteau par semaine ! Et, oui, je lui donne des gâteaux. Mais je ne le gave pas, parce que sinon il tombe malade et je n'ai pas forcément envie de nettoyer son vomi... Il apprend à obéir, maintenant. Je fais de mon mieux pour lui apprendre les bases, comme assis, couché et pas bouger, mais il ne m'écoute pas trop... Alors je prends ne grosse voix grave et forte, comme si je lui criais dessus, et là il obéit tout de suite, bizarrement !

Excuse-moi de ne rien t'avoir dit durant ces mois-ci. Tu me connais, moi et ma mémoire, on fait quatre, alors... J'avais perdu ton adresse. Désolé. Mais je constate que c'était pareil pour toi, alors j'imagine que je suis pardonné ? S'il te plait ?

Que la Pluie te soit forte,

Ceylian

335 jours avant toiLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant