1. Première approche

3.9K 514 423
                                                  

ROMÉO

Je me gare loin du portail du lycée pour ne pas être remarqué et je patiente, les doigts tapotant le tableau de bord. Barbara ne tarde pas à apparaître, toujours ponctuelle, et s'engouffre dans la voiture en soupirant.

— J'avais oublié qu'être une ado était épuisant !

J'esquisse un sourire en m'engageant dans la circulation.

— Alors, personne ne t'a cramée ?

— Non, répond-elle fièrement. Je suis tellement bonne actrice que je passe pour une adolescente innocente aux yeux de tout le monde.

— C'est un peu insultant, tu ne trouves pas, qu'on te prenne pour une gamine alors que tu as vingt-deux ans ?

Je jette un coup d'œil à ma sœur pour voir sa réaction suite à ma raillerie : yeux plissés, mâchoire serrée. La routine.

— C'est une caractéristique de la famille, tu le sais bien, on fait tous plus jeunes que nos âges. Et tu n'échappes pas à la règle, petit frère.

En réalité, heureusement que cette caractéristique existe, sinon l'accomplissement de cette mission aurait été plus compliqué. Même si j'admets que mon ego en prend un coup lorsqu'on me demande encore ma carte d'identité avant d'entrer en boîte – alors que des mineurs sont acceptés sans soucis. Une chance que je ne sois pas friand de ce genre d'endroit.

— Comment c'était aujourd'hui ?

Barbara vient de terminer sa première semaine dans notre nouveau bahut. Sa mission : récolter un maximum d'informations avant mon arrivée, lundi. Grâce aux rapports de ma grande sœur, je ne pénétrerai pas dans un univers totalement inconnu. Elle m'est bien plus indispensable que je ne l'admettrai jamais.

— Je me suis fait draguer. Et tu ne connais pas le pire, par un première !

— Aïe.

— Ne te moque pas. Ma vie amoureuse est déjà un désastre, alors si en plus les seuls mecs qui m'approchent ont six ans de moins que moi...

— C'est peut-être un signe. Peut-être que quelqu'un là-haut essaie de te faire comprendre que tu es encore une gamine dans ta tête. Ou alors que ton destin est d'enlever leur innocence à de jeunes garçons, comme le mien est de sortir des adolescentes d'un mal-être – disons que ça dépend des interprétations.

Barbara grimace et me donne une tape sur l'épaule. Je me gare devant le premier bar qui me fait de l'œil afin qu'elle me fasse un débriefing total. Nous nous installons en terrasse malgré le temps automnal qui s'est pointé, préférant la tranquillité et l'air frais à une salle remplie de monde.

— Alors, raconte-moi tout.

Je me frotte les mains tandis que ma sœur sort ses notes de son sac. Une pression a quitté mes épaules depuis que Mme Guillier nous a aidés à faire les démarches nécessaires pour être acceptés dans le lycée d'Héloïse sans trop de problème. Elle a joué de ses relations avec le proviseur, s'est rendue dans son bureau et lui a expliqué que Barbara et moi avions eu des soucis familiaux qui nous avaient fait perdre plusieurs années d'enseignement. Elle lui a demandé de faire en sorte que notre arrivée soit discrète et que les professeurs ne mentionnent pas notre âge, car nous étions un peu honteux de terminer le lycée à vingt et vingt-deux ans. Normalement, personne ne saura que nous n'avons pas dix-sept ans. Le plus délicat concerne notre lien de parenté, car nous n'avons pas pu mentir sur notre identité. Mais il se trouve que Barbara et moi n'avons pas le même nom de famille : elle porte le nom de ma mère et je porte celui de mon père. Espérons toutefois que le fait qu'elle est ma sœur ne fuitera pas, ça donnerait trop d'indices sur nos vies respectives et ça pourrait mettre en péril la mission.

MISSION SÉDUCTION - PREQUEL + PREMIERS CHAPITRESLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant