Chapitre 39

16.6K 2.5K 208



Kate observait son reflet dans le grand miroir quand subitement elle sentit une douleur lui comprimer le ventre. D'abord inquiète, cette douleur s'apaisa peu à peu alors qu'une nausée lui montait à la gorge.

Des centaines de questions traversèrent son esprit.

Prudente quant à ses hypothèses Kate jugea bon d'éloigner l'idée qu'elle soit enceinte.

Impossible ! Songea-t-elle en écartant son peignoir pour observer le profil de son ventre.

Et pourtant...

Une vague d'émotions contradictoires la submergea et son premier geste fut de cacher son corps lorsqu'elle entendit les pas déterminés de son amant.

Costard cravate, vêtu d'une élégante chemise immaculé de blanc il pénétra dans la chambre tout en rajustant sa cravate.

- Tu n'es pas encore prête mon ange ? La robe ne te plaît pas ?

Kate se mordit furieusement la lèvre incapable de lui avouer l'impensable.

- Je ne peux plus respirer dès que je la porte, lança Kate en glissant une main dans ses cheveux.

Son amant sourcilla d'abord puis alla jusqu'au lit pour déplier la robe qu'elle avait chiffonnée par agacement.

- Je me suis peut-être trompé de taille.

- Non Masson c'est bien la bonne

Le cœur cognant contre ses tempes Kate alla jusqu'à la penderie pour en chercher une autre.

- Tu m'as l'air tendu, remarqua-t-il en la rejoignant.

- C'est peu de le dire, souffla-t-elle en resserrant son peignoir.

Pourtant, hier dans la nuit il lui avait fait l'amour...

Avait-il remarqué un changement ?

Se faisait-elle trop d'idée ?

Kate inspira imperceptiblement pour réprimer un sursaut d'angoisse.

- Tout va bien se passer Kate, fais-moi confiance.

Kate se retourna pour le confronter mais les mots ne parvenaient pas à franchir le barrage de ses lèvres. À cet instant précis ce n'était pas Trinity qui l'inquiétait mais plutôt les idées qu'elle se faisait d'une éventuelle grossesse.

Alors qu'il n'était pas prêt...

Son regard crispé par l'inquiétude attira immédiatement l'attention du vampire...de l'homme de sa vie.

Était-ce le bon moment pour lui révéler ses doutes ?

Hélas non. Masson deviendrait sans doute fou.

- Je te fais confiance, les yeux fermés.

Ainsi voilà la seule phrase qu'elle fut capable de lui sortir. C'était mieux ainsi, songea-t-elle lorsqu'il captura ses lèvres avec une tendresse infinie.

- Prends celle-ci, déclara-t-il en sortant une robe noire assez ample et magnifique.

- Masson, souffla-t-elle en la posant sur elle pour se regarder dans le miroir ; Elle est magnifique.

- J'ai autre chose pour toi, annonça le cyan en disparaissait subitement pour mieux revenir avec une boîte en velours et rectangulaire.

Le cœur battant à la chamade Kate retint sa respiration.

La proie du vampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !