Derniers Instants

10 0 0

Issu de mon Fandom Fall Challenge II

TW : Scène explicite de sexe homosexuelle

Spoilers saison 2

Dernière nuit à Londres avant de partir pour le Nouveau Monde. Le couple Hamilton profitait de cette dernière soirée en compagnie de leur ami de la Royal Navy. Après avoir conviés plusieurs têtes pensantes à veiller avec eux, Thomas et Miranda Hamilton profitèrent de la présence du lieutenant McGraw.

L'amant du lord Hamilton devait prendre la mer à l'aube demain matin. La séparation sera longue. Ils appréciaient donc leur dernière soirée ensemble autour de la cheminée et avec un bon livre. Miranda lisait aux deux hommes Utopia de l'humaniste Thomas More.

Le trio avait quitté le salon de réception pour un boudoir beaucoup plus intimiste. Ils chérissaient le fait de se retrouver seulement tous les trois dans cette pièce si chaleureuse qui respirait l'amour. La pièce n'était pas très spacieuse. Le rouge ainsi que des teintes dorées dominaient les couleurs du salon. Le trio le réservait uniquement pour leur fin de soirée tous les trois où les masques n'avaient pas leur place. Ils pouvaient être eux mêmes.

Thomas serrait James dans ses bras sur une méridienne en face du feu tandis que Miranda, sérieuse, lisait aux deux hommes. Ils n'avaient pas besoin de plus pour une soirée d'au-revoir. Ils se sentaient apaisés et hors du temps dans cet environnement si douillet.

La mélodie de la voix de la délicieuse Lady Hamilton berçait doucement le lieutenant aux cheveux de feu. Thomas souriait à cette vue tout en écoutant attentivement sa femme. Tout était si paisible. Seuls la voix de sa douce femme ainsi que les crépitement de feu se faisaient entendre. Miranda prenait parfois des pauses pour admirer le tableau qui se tenait à côté d'elle et ne pouvait qu'être attendrie par ce dernier.

Ayant fini la partie sur l'analyse sombre de l'Angleterre, la femme brune ferma avec délicatesse le livre. Elle tapota sur sa robe en soie bordeaux avant de se lever et dire à revoir à ses hommes. Le temps était venu pour elle de s'éclipser pour laisser les deux amants tous les deux. Miranda s'approcha du duo. Elle vint baiser la tête de James avant d'embrasser délicatement son époux sur la joue. Avant de fermer la porte derrière elle, Lady Hamilton regarda une dernière fois les deux hommes d'un œil protecteur et leur souhaita une agréable nuit.

Le duo demeura un instant dans cette position à apprécier la simple présence de l'autre. Rien ne pouvait troubler ce moment paisible. Ils ne voulaient pas bouger de cette place. Thomas caressait les cheveux orangés de son amant. Il adorait cette chevelure de feu qui pouvait s'avérer si sauvage lors de leurs ébats. Le lord sourit à cette pensée. Il fit glisser le ruban en velours de cette cascade ambrée pour laisser se balader sa main dedans à loisir.

James changea de position pour admirer le visage si angélique de son amant. Désormais, il était assis entre les jambes de ce dernier. Il embrassa avec tendresse Thomas avant de venir lui caresser l'intérieur du cou. Tous deux se comprenaient et n'avaient pas besoin de paroles. Ils appréciaient uniquement le moment présent. Le blond se mit à se délecter chaque partie du visage de son cher lieutenant, et ne put s'empêcher de glisser sa main, une fois de plus, dans la cascade de feu.

Thomas commença à descendre ses mains vers la veste bleue marine de son amant. Il avait besoin de sentir le contact de sa peau. James continua l'exploration du cou du lord avec ses multiples baisers tout en enlevant, lui aussi, la veste brodée de ce dernier. Le lieutenant commençait à sentir la peau de son cher Thomas sous sa chemise. Il aimait sentir la sensation du tissu sur ses doigts, mais il préférait d'avantage la chaleur de la peau de son lord.

Le lieutenant Mcgraw ne put attendre plus pour passer sa main à travers le gilet et la chemise de Thomas ; il devait toucher cette peau si fiévreuse. Dans la précipitation, les couches de vêtements superflus se retrouvèrent bien vite sur le sol du boudoir. Lord Thomas Hamilton étreignit avec force son amant avant de l'embrasser avec tout autant de fougue.

Recueil OS Black SailsLisez cette histoire GRATUITEMENT !