Réconciliation

317 24 3

PDV Lune

Leiftan: Alors... est-ce que tu... hum... voudrais...

Nous venons à peine de finir de tout mettre en place, que Leiftan bafouille une phrase incompréhensible.

Moi: Ça va...?

Leiftan: Oui oui, j'ai juste un peu chaud, vois-tu.

Moi: D'accord! Mais si quelque chose te tracasse, viens m'en parler. J'ai quelque chose à faire, désolé.

Et je pars sans demander mon reste. Ce que je veux maintenant, c'est voir Ezarel. Pour s'expliquer et si il a une raison qui me convient pas, je lui pète la gueule.

...

Mais non, je rigole.

Enfin, juste un peu.

Ok, je rigolais pas.

Je prend la porte et je me dirige vers le hall. Quelque gardes ici et là, mais pas d'Ezarel.

Bordel, mais il est allé se planquer où?!

Je sors dehors. Il devait avertir le QG que les préparatifs pour l'arrivée des fenèhuianhs... des fengènuhang... bref, des personnes au nom chelou. Donc, il est peut-être au refuge?

Je marche rapidement... bon ok, je cours dans la direction du refuge.

Ah, il est là!

Moi: Ezarel!

Il fait volte-face.

Ez': Lune! Tu me cherchais?

Moi: Non, je cherchais une guirlande ensorcelée.

Il me regarde avec des points d'interrogations dans les yeux.

Moi: Mais non, andouille! Je voulais juste savoir... hum...

Ez': Oui?

Je m'approche de lui et lui prend la main. Je vois bien que ce contact ne le laisse pas indifférent.

Moi: Pourquoi est-ce que tu ne voulais plus qu'on soit...

Sans répondre à ma question, il m'embrasse. Je lui rends tant bien que mal ce contact innatendu.

Ez': J't'explique. Miiko voulait qu'on prenne nos distances avec toi pour que tu nous révèles tout à propos d'Aiden. Solution tordue, mais qui a marché.

Il a pris mon visage entre ses mains.

Ez': Jamais je ne t'aurais abandonné. Je t'aime.

Je ne connaissais pas cet elfe. Si tendre, si vulnérable. Mon cœur fait un bond dans ma poitrine.

???: Lune...??

Je me retourne vivement et Ezarel s'écarte rapidement de moi.

...

Anormale [Eldarya-Ezarel]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant