Chapitre 33

17.1K 2.5K 80



Masson quitta la cabane les dents serrées. Runner, son petit frère venait de sauter de son arbre pour lui faire face avec son éternel regard malicieux. Malgré la soif qui les tenaillaient, Masson était déterminé à repousser son frère.

Il le prit à la gorge pour le projeter en l'air.

Runner amorça sa chute en enfonçant ses poings dans la terre, le regard déformé par la rage.

- Lorsque tu désires prendre une femme ! Commença Runner en grognant ; Tâche de vérifier qu'elle ne saigne pas !

Runner riposta en se jetant sur lui. Masson parvint à le maîtriser sans peine et le renversa sur le sol, le regard noyé de rage.

- Maîtrise ta soif Runner ! Ordonna Masson les dents serrées ; Tu as déjà fait assez de dégâts comme ça !

Runner éclata de rire, cherchant à le repousser.

- Assez ! Ordonna une voix qui appartenait à son autre frère.

Kendrik agrippa son jeune frère par la gorge et le plaqua contre un tronc d'arbre.

- Masson a raison, reprit-il d'une voix tranchante ; Tu as fait assez de dégâts comme ça ! Tu ne toucheras pas cette femme.

Kate s'empressa de se remettre sur la fourrure et arracha un pan de sa robe pour panser son pied blessé.

C'est en écoutant derrière la porte en bois qu'elle avait réalisé qu'elle saignait. Son talon présentait des coupures sûrement dû à sa course folle à travers la forêt.

D'un œil méfiant, Kate surveillait l'entrée le cœur battant à tout rompre.

- Emmène cette humaine loin du village si tu souhaites la garder avec toi mon frère.

Kate se redressa, parcourue par des milliers de frissons. Avait-elle bien entendu ? Son coeur se mit à battre contre ses tempes et ses lèvres devinrent subitement sèches.

- Tu le laisses partir avec cette humaine ? C'est trop dangereux Kendrik ! Proteste Sven.

Kate cessa soudain de respirer convaincue que ce n'était pas possible.

- Non, au contraire je crois que....

Lorsqu'il s'interrompit de lui-même, Kate bloqua de nouveau sa respiration.

Kendrik avait-il compris ?

Pire encore ! Il était en train de changer le cours du passé et pourtant leur mère ne semblait guère se soucier de ce problème.

Kate sursauta lorsque la porte s'ouvrit avec fracas.

Kendrik se présent à elle, sous un aspect bien différent de celui qu'elle connaissait et pourtant, elle lut de la tendresse et de la peine mêlées dans son regard dur comme s'il souffrait intérieurement.

Masson émergea de derrière lui, essayant de lui faire barrage.

- Kendrik ! Le menaça-t-il d'une voix de gorge.

Kate frissonna.

- Je ne veux pas lui faire du mal mon frère, je veux seulement comprendre.

Elle réprima une grimace car elle aussi peinait à comprendre.

- Il n'y a absolument rien à comprendre ! Grogna Masson en se postant devant la couche.

D'instinct, Kate pressa le tissu sur sa plaie pour éviter l'odeur de son sang de se diffuser.

La proie du vampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !