~45~

2.7K 176 160











As Salam Aleykoum




« J'serais parti seul dans la brume si j'avais su mieux t'aimer 💕 »









Naïm m'a embrassé, non attendez, je m'appelle Safa ? Genre, Naïm il a embrassé sur la bouche, moi là !?

Il me plaque sauvagement au mur, il me lâche et me fixe. Je le fixe, je reprend ma respiration, j'pense que nous deux on était conscient.

Naïm m'attrape sauvagement la mâchoire, m'embrasse de nouveau, j'pense que c'était notre seule façon de communiquer. J'étais au ciel, genre tout le poids que j'avais dans mon dos s'est envolé. J'ressens des trucs au ventre c'est dingue wAllah.

Je prend le visage de Naïm entre mes mains et répond. J'vous cache pas que j'attendais que ça, les lèvres de Naïm là, oulala.

Je le lâche, je baisse la tête. J'étais toute gênée, je voulais tout lui dire, il me lève le visage pour que je le regarde puis il me sourit.

Naïm : Eh Safa, tu vas me voir sérieux et j'serais pas souvent comme ça alors écoute bien. J'ai toujours voulu t'avoir juste pour moi, tu m'as piqué le cœur et tu hantes mon veau-cer j'sais pas comment t'as fait. Ouais t'es la sœur de mon pote Nacer, ouais on est différent, ouais j'sais que j'fais des choses haram, ouais j'sais que t'as un ex et ça j'en ai rien à foutre parce que moi aussi j'en ai une. J'veux que tu sois ma meilleure pote, ma psy, ma femme, ma deuxième mère, ma sœur. J'ai besoin de toi.

Il me regardait dans les yeux, j'étais gênée de tout son beau discours, j'étais rouge j'crois. Il me prend par le menton, me fixe et souris comme un gosse.

Naïm : J't'aime.

Moi : Euh ... J'm'y attendais pas Naïm ...

Il me regarde juste, il attend une réponse, j'étais paralysée, j'voulais parler mais ma gorge était comme bloquée. Je tousse et tape ma clavicule.

Naïm : J'sais que tu m'aimes aussi, tu m'as embrassé en retour et tu me souris comme t'as jamais fait aux autres. J'me trompe ?

Moi : Non tu t'trompes pas ...

Il sourit et s'approche de moi, il lèche ses babines ( comme tout les rebeux )
et pose sa main sur mon épaule.

Naïm : J'fais ce soir ma dernière connerie ensuite j'deviendrais sérieux.

Moi : Te fais pas prendre imbécile.

Naïm : Imbé-quoi ?

Moi : Imbé-beaugosse. Allez, pars ...

Naïm : Vas-y chacal.

Il part, court dans les escaliers. J'étais totalement chamboulée, dans le bon sens comme dans le mauvais. Nous deux en se mettant ensemble, nos merdes nous mettent nous deux dans la merde.

Et puis, j'ai peur qu'inconsciemment, il se fout de ma gueule. C'est pas possible qu'on peut aimer une fille comme moi ...

Safa | Tenir sa promesse ...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant