Chapitre 1: L'indique

66 0 0
                                    

Pourchassé par un individu en capuche, un homme courait à toute vitesse sur les toits des maisons de l'immense bidonville de Zérima. Le visage en sueur, il regarda une dernière fois si son poursuivant était toujours à ses trousses. Mais à sa grande stupéfaction il n'était plus là. Pris dans son élan, Il sauta et tomba sur un toit situé en contre bas.  Peu solide, la tôle s'effondra. il chuta et et fu freiné par la table en bois d'un inconnu.  Bien heureusement la maison était vide. Il tenta de se relever rapidement, mais la douleur le fit ce raviser.  Quelques éclats avaient pénétrés sa hanche.

"Fais chier."

Malgré tout, il pris son courage à deux mains et se leva d'un coup sec. Il emprunta la sortie dénuée de porte puis s'immissa dans une ruelle bondée de monde. Il boitait et tenait au niveau de sa hanche  son t-shirt ensanglanté. Mais persuadé que son poursuivant ne le retrouveraient plus ici, il esquissa un douloureux sourire. Cependant, à peine avait-il fait quelques pas, qu'une silhouette ornée d'un manteau s'accouda sur lui et lui chuchota à l'oreille.

« - Tsss,  ne m'dit pas que tu pensais m'avoir semé ?  

Le visage apeuré l'homme rétorqua :

- ... Je ne sais même pas qui tu es....  Je ne sais même pas pourquoi tu me pourchasses.

- Alors explique moi pourquoi tu m'fuyais s'tu ne savais rien de moi ?

- Dans un bidonVille si quelqu'un en a après toi, c'est rarement pour te faire du bien.

- C'est vrai t'as raison. J'avais p'tète juste envie de me dégourdir les jambes finalement.  M'enfin, suis moi maintenant. Tout se passera bien si tu m'dit c'que j'veux entendre. »

L'air de rien, ils empruntèrent une rue plus calme. Quelques mètres plus loin, l'individu le plaqua contre le mur. Il s'agissait d'une jeune femme d'environs 1m78. Son visage ainsi que ses courts cheveux noirs, étaient partiellement dissimulés par la capuche qu'elle portait. Elle lui présenta un papier froissé qui faisait office d'avis de recherche. Un dessin plus ou moins représentatif y était dessiné, avec en dessous,  marqué le nom de "Malakov".

« Dit moi ou est-ce que je peux trouver cet homme ?

- Je ne le connais pas.  

- Joues pas au con avec moi, j'ai mes sources. Je sais que tu fais parti du gang Méta. T'sais forcement ou est ton chef à c't'heure ci.

- J'en sais rien je te dis ! répliqua t-il

- Ah ouais...t'en es sûr ?»

Soudainement, à la place du papier elle fit apparaître un chakram qu'elle plaça à quelques centimètres de sa gorge. A la vu de cette arme aiguisée, son visage dégoulinait abondamment de sueur.

« - Tu veux vraiment perdre ta vie pour si peu ?

- .... »  Il avala sa salive.

« - Allé le parles, sinon je te tranche la gorge !

- Putain... Fait chier... S'ils apprennent que j'ai parlé ils vont me tue !»

L'homme fit une pause afin de reprendre le contrôle de ses émotions, puis continua :

« Ils organise souvent des combats de rue sous le bidonville... Ce soir c'est son poulain qui monte sur le ring. A coup sûr, tu devrais le retrouver là-bas. »

Elle le relâcha et fit disparaître son chakram. Dépité il s'effondra au sol et posa la tête entre ces genoux.

« Je suis fini... »

Elle s'agenouilla à son tour puis lui posa la mains sur la tête. Elle lui chuchota sur un ton rassurant :

« Ne t'en fait pas. Il ne t'arrivera rien. Je m'occupe de tout. »

AtaraxieWhere stories live. Discover now