Chapitre Sept

2.8K 317 97

Isabella Belly me regarde avec des grands yeux alors que toute la table rigole depuis maintenant cinq minutes. Oui, je viens de lui annoncer mon étonnante découverte sur son fabuleux Tony et apparemment, il n'y a que elle que ça ne fait pas rire.

- Dit moi que c'est une blague Max ! Dit-elle soudainement.

Je lui lance un petit sourire désolé alors que je tourne la tête de gauche à droite comme simple réponse. À ses côtés, William lâche un grand bâillement, attirant l'attention de la blonde et des autres.

- C'était pas étonnant que ce n'était qu'un pauvre type.

Ruben et moi on se lance un regard alors que Isabella croise ses bras sur sa poitrine en levant les yeux au ciel.

- Je suis persuadé que Maximilien à dû mal comprendre, tu ne le connais pas assez pour dire ça Will ! Souffla-t-elle en sa direction.

- Apparemment toi non plus.

Ils continuent de se chamailler sur ce sujet alors que moi je lance un regard au métissé face à moi qui se contente de hausser les épaules pour me dire de laisser tomber. Ruben et moi on n'est pas idiot pour avoir remarqué que si notre ami est aussi désagréable avec la blonde et ce Tony, c'est parce qu'il éprouve des sentiments pour cette dernière. Bon, inutile de préciser qu'être ingrat avec elle ne va pas la pousser dans ses bras mais c'est aussi son caractère d'être comme ça alors on ne peut pas le changer.

Finalement avec Ruben on entame une conversation sur notre prochain devoir de philosophie tout en continuant de manger notre petit déjeuner. Puis après une dizaine de minutes, il est temps pour nous de débarrasser pour commencer à rejoindre notre classe.

Lorsqu'on arrive devant la salle, presque essoufflé d'avoir monté autant d'étages dès le matin, mon regard croise celui d'une personne que je ne connais à présent que trop bien. Malgré ma forte envie de le détourner, les yeux de Gabriel finissent toujours pas m'envoûter et c'est comme si il n'y avait plus rien autour de moi.
Cependant, lorsque je remarque que celui-ci m'offre un doigt d'honneur accompagné d'un petit sourire en coin, j'ai une soudaine envie de l'étranger. Je lève alors les yeux au ciel, grommelant des jurons alors que Kloe Stanford arrive au même moment devant moi, un grand sourire scotché à son visage.

- Capitaine Leroux, comment allez vous ?!

- J'allais bien avant que tu ne me donne encore un surnom de ce style.

Elle lâche un grand rire, attirant l'attention de quelques élèves autour alors qu'elle remet en place une de ses mèches rouges. Elle tourne ensuite légèrement sa tête sur le côté puis lâche un petit soupir avant de reporter son regard sur moi.

- On se voit en classe je reviens !

Elle me lance un petit sourire puis tourne les talons pour se diriger vers son frère qui semblait nous regarder du coin de l'œil. Mon regard reste posé sur eux alors qu'ils commencent une conversation et c'est un remarquant les traits du visage de Gabriel et sa sœur que j'en déduis que ce n'est pas pour parler d'un sujet qu'ils apprécient.

En y repensant, ce n'est pas souvent que je vois ces deux-là ensembles et une soudaine conversation me revient à l'esprit. Celle où le brun me disait qu'il n'était pas en très bonne relation avec ses parents et que c'était pour cela qu'il était en internat et pas sa sœur. Peut-être qu'ils parlent justement de ça.

Bon sang je suis bien trop curieux, tout ça ne m'intéresse pas.

Gabriel Stanford ne m'intéresse pas.

- Max ?

Je sens soudainement un bras s'entourer autour de mes épaules et lorsque je tourne la tête, je tombe nez à nez avec Ruben et son grand sourire éclatant.

La règle d'Or du cliché [BxB]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !