Chapitre 13.

286 14 0

- Allez-y...

- Bon, il a un traumatisme cranien. Il ne se réveille pas et c'est mauvais signe.

- Quoi ? Vous voulez debrancher ?

- C'est-à-dire qu'il y a de forte chance !

- DE FORTE CHANCE ?

- Oui..

- Et Maman tu acceptes ?

- ...

- Ouvrez tous GRAND vos oreilles, TOUS ! TANT QUE JE SUIS EN VIE ! MON FRÈRE FOUED RESTERA BRANCHÉE JUSQU'À CE QU'IL SE REVEILLE.

- Madame écoutez moi..

- Je vous écoutes ! MAIS SI VOUS VOULEZ AVOIR DEUX MORTS SUR LA CONSCIENCE, DANS CE CAS..

J'étais essouflé et la force me manqué.

Deux semaines sont passés et il était toujours branché, j'étais dans un café avec Anissa avec qui je m'entendais mille fois mieu et Nassim qui était un bon beau frère.

Anissa parlait de son mariage. Oui, on essayait malgrès tous de ne pas y pensé.

- Alors moi les invités mister, NON NON NON !

On à rigolé.

- Franchement, on en aura surement, crois moi, ma soeur quand elle c'est marié y avait 50 invités surprise !

- Tu veux me faire pleurer ? C'étais de votre côté ? Du mari ? Eclaire moi Nassim.

Lui ? Il était Mort.De.Rire. Allez comprendre ils sont tous les deux tordu ! Puis net mon beau frére s'arrêta, et me demanda :

- Au faite Nayla c'est bientôt la rentré tu comptes faire quoi ?

- Eum.. Je sais pas je te jure.

Ma sœur me demanda :

- Tu t'es inscrite à la fac mon chou ?

- Bah j'ai râté trop de cour du coup je suis perdu...

- Samedi si tu veux on va t'inscrire je m'y connais.

Elle me fit un clin d'œil. Elle à changé en si peut de temps... C'est peut-être le fait qu'elle va se marier.

On part donc entre soeur faire du Shopping. On croise une amie de ma soeur. Je décide de rentrer.

- Finissez le shopping ensemble, je rentre bisous.

Biensur "je rentre" voulais dire "je vais à l'hôpital.. " Donc je prend le bus puis le metro. Arrivée las-bas ma mère y était assise. Ce chemin de l'hôpital je le connaissais par coeur desormais. Accueil, je tourne a droite continue tous droit, ensuite, je tourne a droire continue tous droit et prend l'ascenseur jusqu'a l'etage.. je sors de l'ascenseur je tourne a droite puis continue tout droit. La il ya un petit bloc et plein de chambre.. Puis il y a la cienne. YA RABI, ENVOIE MOI UN SIGNE JE SUIS EN DETRESSE ! Je rentre le medecin m'interpelle.

- Mlle ******* ?

- Oui ?
- C'est à propos de votre frère. Foued aurait des chances de s'en sortir.
- C'est vrai ?!!! YA RABI AL HAMDULILAH !
- Ne soyez pas trop enthousiaste, on va simplement tenter de le plonger dans un coma artificielle car reveiller il ne supporterait pas la douleur.

Je ne pouvais que sourire ! Oui je voyais enfin le bout du tunnel. Foued survivrait donc peut être.

Alors les jours passèrent, oui, et un jour...

Nayla : L'absence de ta présenceLisez cette histoire GRATUITEMENT !