Chapitre 29

17.6K 2.5K 83



Tout ce passa si vite que Kate n'eut pas le temps d'émettre le moindre cri d'effroi. Masson la projeta à terre accompagné d'un grognement distinct dans la nuit noire. Les mains plaquées sur la terre humide, Kate se tourna vers la scène surréaliste qui se profilait devant ses yeux écarquillés. Les deux hommes se confrontaient du regard, le visage émanant une cruauté terrifiante. L'un voulait la protéger, l'autre désirait l'attaquer.

Affolée, elle se redressa et chercha vainement une solution pour sortir de ce rêve pourtant si réel.

Les deux hommes se jetèrent l'un sur l'autre comme deux animaux et lorsqu'elle croisa le regard du cyan ancien et cette fois-ci Kate ne pu réprimer un cri d'horreur.

- Kate ! S'écria Masson.

Aspirée dans un brouillard épais Kate ouvrit brutalement les yeux, priant pour être de retour dans la réalité.

Elle dévisagea l'endroit et s'aperçut avec soulagement qu'elle était dans la chambre de Masson. Elle s'empressa de se redresser et le vit accroupi au sol, le souffle erratique.

- Que s'est-il passé ? S'enquit-elle en le rejoignant.

Il se redressa et la prit dans ses bras pour vérifier qu'elle allait bien.

- Est-ce que tu vas bien ? Je ne t'ai pas blessée ?

- Non, je n'ai rien, parvint-elle articuler en secouant imperceptiblement de la tête.

En réalité, Kate était sous choc. Le Masson d'autre fois l'avait effrayé. Non pas parce qu'il lui avait semblé assoiffé mais par son regard fou planté dans le sien.

- Comment est-ce possible ? Tu m'avais dit qu'il ne pouvait pas nous voir.

- Je me suis trompé, répondit l'homme en l'aidant à se relever.

Il se mit alors à regarder autour de lui à la recherche d'un danger quelconque.

Kate s'entoura de ses bras et s'empressa de quitter la chambre pour se diriger vers celle de Meridy. Telle fut sa surprise de la découvrir accrochée aux barreaux du lit, le regard ancré dans le sien comme si elle avait senti un danger imminent.

Inutile de se retourner pour sentir la présence de Masson juste derrière elle.

- Est-ce que...

- C'est impossible ! Conclut-il en demeurant immobile.

Kate rejoignit l'enfant pour la prendre dans ses bras.

- Moi je pense que c'est possible, rétorqua Kate en touchant le front de Meridy.

Elle se mit à la bercer tendrement dans ses bras alors que qu'il semblait sous le choc. Masson peinait à y croire et pourtant...

Il suivit du regard Kate, dont les boucles de ses cheveux virevoltaient autour de son visage. Elle berçait l'enfant avec une telle tendresse qu'il crut suffoquer en réalisant qu'il aurait pu la perdre ce soir.

- Zyra m'a expliqué que son fils s'est mit à grandir à une vitesse folle car il avait du sang de cyan en lui. En revanche, Meridy grandit comme une enfant tout à fait normale.

La jeune femme s'arrêta au milieu de la pièce, les sourcils légèrement plissé.

- Peut-être que les filles héritent des dons de ta mère, éluda la jeune femme.

- Que veux-tu dire par-là ?

Elle se rapprocha sans jamais cesser de bercer l'enfant.

- Je pense que Meridy à hérité de quelques dons de ta mère, c'est la seule explication possible.

La proie du vampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !