Chapitre 26

20K 2.7K 138



Ni Masson ni Runner ne lui laissèrent le temps de comprendre et se précipitèrent hors de la chambre le regard fermé. Kate quitta le lit les jambes terriblement faible. Elle porta sa main à son front et fut prise de vertige. Obligée de se rallonger, Kate inspira imperceptiblement et ramena les draps sur elle, le cœur battant à tout rompre.

Elle se raccrocha aux indices que Runner lui avait laissé. L'hôpital.

L'intrus qui était à ses trousses venait de l'hôpital de Seattle. Elle avait beau chercher dans ses profonds et récents souvenir elle n'avait aucune idée de qui pourrait lui en vouloir.

Ses yeux lui brûlaient encore, son ventre était noué d'inquiétude. Pire encore, elle ne percevait plus les voix graves des deux frères.

Elle ne parvenait plus à bouger.

Masson avait sûrement dû user de ses dons la tenir éloignée, songea-t-elle en fermant brièvement les yeux.

Masson arpentait le grand salon avec une seule envie en tête : Tuer Campbell de ses propres mains.

- Qui aurait pu le transformer ? Et d'ailleurs où est-il ?

- J'ai suivi la trace de l'odeur de Kate qui ma d'abord mené à son ancienne maison, ensuite j'ai reconnu l'odeur de l'intrus? Expliqua Runner en allant se servir un verre de bourbon.

- Je suis remonté jusqu'à lui si facilement que j'ai trouvé ça extrêmement étrange.

- Il n'exerce plus à l'hôpital ? Demanda Masson sans cesser d'arpenter le salon.

- Non, lâcha Runner avec un soupir ; Il exerce dans l'art et l'originalité d'être sous le contrôle de ta chère et tendre Trinity.

À cette évocation, Masson se figea, les traits tendus.

- C'est Trinity qui est derrière tout ça ? Rugit Masson poings serrés.

- J'ai vu des siècles défiler et pas un seul m'a démontré le contraire quant aux désirs qui motivent cette pauvre fille Masson.

La voix de Runner était acerbe.

- N'oublie pas qu'elle a tenté de t'atteindre en se jouant de nous deux.

Masson crispa ses mâchoires.

- Aussi je me propose de la tuer au plus vite, poursuivit Runner en affichant les veines palpitantes de son visage ; Voilà des siècles que je rêve de la détruire morceau par morceau.

La colère de son frère était au diapason de la sienne.

- Nous sommes des maîtres, je suis un prince des ténèbres et j'aimerais asseoir mon autorité sur elle, accorde-moi ce plaisir mon frère.

Masson ferma les poings, cherchant désespérément à faire taire la rage qui menaçait d'exploser. Runner avait l'air déterminé à tuer Trinity sauf que lui aussi le désirait. En utilisant le docteur Campbell, Trinity était parvenu à atteindre Kate...et Masson se maudissait de ne pas l'avoir compris tout de suite.

- Trouve-là vite et tue-là ! Articula Masson le gorge en feu.

Son frère esquissa un sourire machiavélique, l'air songeur quant aux diverses façons qu'il avait pour la tuer.

Il but d'un trait son verre de bourbon et disparu...laissant derrière lui, la marque de son passage car le manoir devint très froid.

Masson se passa une main dans les cheveux, frustré d'avoir laissé à son frère le plaisir de la tuer. Au moins il pourrait se consoler avec Campbell songea-t-il en levant les yeux vers les étages.

La proie du vampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !