XVIII - MINE

81 13 7

Chapitre mis à jour_____


Niall n'était pas rentré. Ranald reposa Anne sur le sol avant de balayer la pièce du regard :

― Il aura sans doute été retardé, hasarda Jamie.

L'homme jaugea son compagnon. Il ne croyait pas davantage que lui à cette perspective. Il était arrivé quelque chose à Niall. Quelque chose de mal.

Jamie se tourna vers l'embrasure de la porte et rattrapa la jeune femme qui chancelait, Ranald le rejoignit pour soutenir Anne :

― Nous ne pouvons pas rester. C'est trop risqué, déclara l'écossais tiraillé en maintenant la duchesse contre lui.

― Il faudrait attendre. Voir s'il..

― Nous devons nous en tenir au plan Jamie ! Si Niall a été capturé, il ne mettra pas longtemps à parler. Nous ne sommes plus en sécurité ici.

― On ne peut pas l'abandonner en arrière.

― Nous ne lui serons d'aucune utilité si nous nous faisons arrêter !

― Ran...

― C'est dit ! Je ne prendrais pas le risque de laisser une nouvelle fois Anne aux mains de son époux.

Jamie considéra la créature éprouvée qui tenait à peine debout. Voilà où ils en étaient. Une fois de plus, cette femme était la cause de tout.

― Très bien. J'irais le chercher en ce cas.

― Tu ne feras rien du tout, James Skene. Nous allons rejoindre le point de ralliement et ensuite nous aviserons.

Le highlander sentit sa frustration grandir. Son ami avait raison et cela le rendait fou.

Ranald reprit Anne dans ses bras, au même moment, un fracas assourdissant résonnait au rez-de-chaussée de l'auberge.

― FOUILLEZ TOUT !

L'écossais blond vit son cœur courir comme un dératé alors qu'Anna se raidissait sous ses doigts. Il croisa les prunelles ambrées saisies d'effroi. Il était hors de question qu'on la lui enlève à nouveau.

Il avisa l'escalier qui donnait sur l'arrière-cour avant de faire volte-face vers Jaimie :

― Barricade la pièce afin de les occuper, je vais sortir par-derrière. Retrouve-moi à l'endroit dont nous avions convenu, d'ici demain.

Son comparse hocha la tête d'un air grave, il n'eut pas le loisir d'ouvrir la bouche, Ranald s'enfuyait déjà, emportant avec lui son précieux fardeau.




Le lendemain, Charlotte peina à se lever, encore éprouvée par la nuit dernière. Elle décida finalement de sortir de son lit pour aller consulter le document qu'elle s'était bien gardée de donner à Terrence. Et pour cause, les mensonges et non-dits auxquels il la soumettait étaient bien plus que ce qu'elle était en capacité de supporter.

Après tout, ce dossier portait son nom.

Craignant malgré tout ce qu'elle pourrait découvrir. Mais la nécessité faisant loi elle se devait d'en avoir le cœur net.

Ouvrant la chemise en cuir qui contenait plusieurs documents, elle prit d'abord connaissance des premiers feuillets. Le contrat de mariage de ses parents, puis une citation étrange d'un certain Ser Marcus, dont elle n'était pas sure de saisir le sens.

La lignée des reines  - (Terminée)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !