Chapitre 10

46 4 4
                                                  


En entrant dans la boîte, ils se retrouvèrent dans une salle noire éclairée par des lampes à ultraviolet. Une musique assourdie leur parvenait et Logan leva un sourcil dubitatif.

- C'est moi, ou c'est du disco ? demanda-t-il.

Les filles tendirent l'oreille et Kai grommela tout bas :

- Je hais le disco.

- Je crois que ça serait plus simple si tu nous disais plutôt ce que tu aimes, railla Catelyn.

Deux jeunes femmes se tenaient derrière un guichet devant une porte close. Elles étaient vêtues de longues robes taillées dans une matière scintillante et couleur vert d'eau, avec de longues bandes de tissu légèrement transparent attachées à leurs poignets et reliées à leur taille, ce qui leur donnait un petit air oriental. Des auréoles en plastique étaient fixées au sommet de leur tête et chacune avait une paire d'ailes trop petites accrochée à son dos.

- Bienvenue à L'Archange, dit l'une d'elles, un large sourire aux lèvres. Le thème de la soirée, comme tous les mercredis et les vendredis soirs, est le disco.

- L'entrée est gratuite pour les trois jeunes filles, indiqua la seconde. La gente féminine n'est pas très présente dans notre communauté.

- Pour vous messieurs, ça sera quinze euros chacun, réclama la première femme.

Logan ne put retenir un ricanement.

- Eh bien, il s'emmerde pas ! s'exclama-t-il. Il est hors de question que je paye pour aller écouter de la musique ringarde.

- Je n'ai pas d'argent, dit Kai d'un ton lugubre.

Il se tourna vers Lucifer, qui soupira avant de sortir un portefeuille orné d'une tête de chaton de la poche de son pantalon.

- C'est bon, je paye, râla-t-il. Mais vous m'en devez une, tous les deux.

Charly fit une moue vexée tandis que Lulu donnait une poignée de billets aux deux femmes.

- Pfff, dire que moi, je peux toujours aller me gratter pour qu'il me paye un coup à boire. C'est du grand n'importe quoi.

L'une des hôtesses dut l'entendre, car elle ajouta :

- Ah, et vous avez une consommation obligatoire à prendre au bar.

Sentant un triple regard peser sur lui, Lucifer se retourna et vit les larges sourires enjôleurs de Charly, Catelyn et Alexis.

- Tu vas bien faire un geste pour tes mortelles préférées ? dit Charly en papillonnant des yeux.

- Surtout qu'on est de pauvres étudiantes complètement fauchées, renchérit Alexis en adoptant un air innocent. Tu ne vas quand même pas nous laisser mourir de soif ? Si ?

Lulu récupéra sa monnaie et gronda d'un air rageur.

- Mon boulot est de torturer éternellement des âmes damnées, et je suis incapable de résister aux charmes d'une bande de fillettes. Pathétique.

Les deux femmes leur distribuèrent des tickets pour leurs consommations obligatoires et apposèrent sur leurs avant-bras respectifs un tampon représentant une lettre A ailée avant de leur ouvrir la double-porte pour qu'ils accèdent à la discothèque. La musique les assaillit, faisant grimacer Logan et Kai.

Ils pénétrèrent dans la boîte de nuit, bien plus grande que ce qu'ils avaient pensé en la voyant de l'extérieur. Le plafond était haut de plusieurs dizaines de mètres et la piste de danse était surplombée par de nombreux balcons où dansaient des femmes habillées comme les deux hôtesses.

A - In nomine Patris [TERMINÉ]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant