Chapitre 23

21.1K 2.6K 76



Le cœur battant à tout rompre, Kate se réveilla le corps endolori, heureuse et comblée. Son premier geste fut de regarder si Masson était toujours auprès d'elle. Le contact de son corps froid suffit à la rassurer. Elle ouvrit totalement les yeux et le trouva penché au-dessus d'elle, le regard inquiet. Kate leva sa main jusqu'à la base son cou pour toucher la morsure qui avait disparue.

- Je t'en supplie dis-moi que tout va bien ?

La main tremblante, Kate se frotta le cou, étrangement déçue que la cicatrice ne soit plus là.

- Je vais bien, je te le promets.

Très vite le vampire au traits sévères si mit à caresser ses épaules nues, puis ses bras, cherchant en vain des marques de blessures mais il ne trouva rien d'autre qu'un corps chaud, sans la moindre trace qui aurait pu le rendre coupable.

- Cette nuit, était la plus belle de toute ma vie Masson, murmura-t-elle en se redressant sur le matelas.

Fendu en deux, le lit touchait à présent le sol, Kate se souvenait encore d'avoir entendu les pieds se fendre durant leur étreinte passionnelle et intense. Masson n'était pas parvenu à se contrôler comme il l'aurait voulu et il se maudissait pour ça. La force de son désir avait été si puissante qu'il avait perdu le contrôle de son propre corps. Mais il gardait une chose en lui...le goût de son sang.

Il pouvait encore s'en délecter, comme si celui-ci était encore niché au creux de sa gorge. Vif, puissant, plus incontrôlable encore... furent les mots qu'il gardait en mémoire depuis qu'il l'avait mordue. A présent, elle était sienne, il n'y avait plus de retour en arrière. Le lien éternel qui les unissait ne pouvait être détruit par quiconque. Bientôt, la jeune femme ressentirait les premiers effets de ce lien, d'ailleurs il pouvait déjà constater un changement flagrant en elle.

Ses pupilles étaient dilatées, comme les faisceaux azur et lumineux de ses yeux demeuraient encore cachés. Volontairement.

Hélas, Masson savait que pour que la transformation soit complète, elle devrait à son tour boire son sang.

Il n'était pas encore prêt, songea-t-il en serrant les mâchoires.

Prudemment, il glissa son pouce sur sa pommette rougissante.

- Je t'ai si longtemps attendue Kate, chuchota-t-il en attrapant la couverture afin de cacher son corps désirable, qui l'appelait dangereusement.

- Comment tu te sens ? S'informa-t-elle en se pinçant les lèvres.

- Plus fort, avoua-t-il d'une voix de gorge ; Si j'écoutais mon corps, je serais capable de recommencer encore et encore.

Pour accentuer ces paroles dangereuses Masson posa son regard sur la veine palpitante de son poignet et le caressa.

- C'était si étrange, si...terrifiant et exaltant à la fois.

Cet aveu eut bon de lui réchauffer l'âme.

- Je suis rassuré de t'entendre dire ça, j'ai cru pendant un instant que je t'avais fait du mal.

- j'avais pleinement confiance en toi Masson, déclara-t-elle en repliant ses jambes, esquissant une légère grimace.

Pour une raison méconnue, Masson esquissa un sourire mystérieux qui la fit froncer des sourcils.

- Quel est donc ce sourire ?

Masson la plaqua contre le matelas complètement affaissé par ses forces puis posa ses mains sur son visage, de chaque côté de ses joues lisses et rosies par les désirs qu'il pouvait lire dans ses yeux.

La proie du vampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !