Chapitre 22

20.6K 2.8K 256


Bonsoir,

Tout d'abord j'espère que vous allez bien ?

Je tenais à m'expliquer pour toute mes absences répétées cette semaine qui me frustre énormément.

Comme je vous l'ai dit ma grand-mère ne va pas très bien. En effet il y a trois semaines elle est tombée chez-elle et après un long séjour à l'hôpital elle est rentrée il y a peu. Malheureusement la situation est extrêmement complexe car elle a fait un AVC il y a deux ans et sa récente chute est probablement liée à un deuxième AVC selon les médecins. C'est très difficile à gérer, d'autant plus que mon grand-père n'est pas en très grande forme. Du coup que j'ai été submergée cette semaine ainsi que mes soeurs et mon père afin de soulager ma mère qui est dépassée et très inquiète. Voilà, je voulais vous en parler, me confier un peu et surtout vous rassurer.

J'espère pouvoir écrire deux chapitres pour demain et pour les prochains jours. Je vous remercie pour votre patience, votre gentillesse et votre soutien qui me redonne le sourire.

Gros bisous à tous.



Masson s'empressa de franchir la porte du manoir après s'être calmé...du moins c'est s'est ce qu'il crut avant de découvrir la jeune femme, assise sur son lit, la tête baissée sur le tapis persan. Ses cheveux relevés dévoilaient sa nuque délicate et son cœur battaient si fort qu'il aurait voulu s'en emparer.

Il mourrait d'envie de la faire sienne et elle en brûlait aussi. Alors pourquoi résister plus longtemps ?

Masson jura à voix basse, craignant de lui faire du mal...

- Masson ? L'appela-t-elle en se levant, une lueur craintive dans les prunelles.

Elle s'approcha prudemment, les lèvres pincées.

- Où étais-tu ? Je me suis inquiétée.

- Approche...s'entendit-il murmurer.

Son odeur, son parfum...Masson ne parvenait plus à contrôler les émotions qui grandissaient en lui. C'était comme si le sort de sa mère était en train de le pousser hors de ses limites, le poussant davantage vers elle, vers la force qu'elle lui offrirait.

Il emprisonna sa taille d'un bras puissant et captura ses lèvres sans attendre.

- Je ne peux plus lutter, dit-il d'une voix de gorge.

- Alors ne lutte plus, murmura-t-elle avant qu'il écrase sa bouche contre la sienne dans une urgence absolue.

Masson plongea sa main dans ses cheveux, cherchant désespérément à dénouer le ruban qui les retenait. Les veines de son corps se mirent alors à devenir plus épaisses que d'habitude...il pouvait les sentir gravir son corps à une vitesse désordonnée.

La chemise qu'il portait en paya le prix et se déchira à quelques endroits.

Kate étouffa un hoquet puis un autre en découvrant les veines gonflées et sombres qui parcouraient son torse...grandissantes à mesure qu'il luttait.

Au lieu de les craindre, Kate les toucha, suivant le tracé de l'une d'entre elle. Il se transformait sous ses yeux, n'ayant plus aucun contrôle de son propre corps. Kate comprit alors qu'elle en était la responsable.

Elle posa sa main sur sa joue alors que ses yeux devenaient rouge sang.

Il referma ses lèvres sur les siennes et elle crut basculer dans un autre monde. Masson l'embrassait avec force, comme s'il avait attendu ça depuis des heures.

La proie du vampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !