1.7

17 7 0

Et là je vois Taehyung arriver en pleurs et lui donner la claque la plus magistrale que je n'ai jamais vu et hurler :

- LES ESCLAVES NE SONT PAS DES MOINS QUE RIEN ! JE NE SUIS PAS... un moins que rien...

Avant d'aller en pleurant vers le salon.
Ça fait un moment que j'ai remarqué ce qu'il essaie de me cacher...

Taehyung était un esclave, il était mon esclave.
Quand il me servait au royaume il portait un masque et son surnom était V.
J'ai jamais compris pourquoi c'était ça son surnom...
Je détestais qu'on s'en prenne à mon petit protégé.
Je m'approche de Jin, l'attrape par le col et le secoue un peu pour qu'il retrouve ses esprits.
Je lui dis :

- Non mais tu te rends compte de ce que tu viens de lui dire ?!!!??

- Non, mais je sais que ça ne lui a pas fait plaisir... En même temps, on ne connaît presque rien de son ancienne vie.

- Bon, tout ce que je peux te dire pour l'instant, c'est que c'était mon esclave et que je l'ai forcé à s'en aller, et pas de la manière la plus douce...

- Oh... je vois... alors je ne te retiens pas plus longtemps.

Je lui lance un petit sourire et vais chercher Taehyung en bas.
Il est pas là ?
Bizarre, j'aurais pourtant juré l'avoir entendu pleurer...
Ah, je sais !
Il est dans la pièce que j'avais utilisé pour faire la sale blague aux gars, à la fin Hoseok avait fini en pleurs lui aussi.
J'essaie d'ouvrir mais sens quelque chose pousser sur le porte pour qu'elle ne s'ouvre pas.
Je me souviens qu'à l'époque, lorsqu'il était mon esclave, on était assez proches.
Jusqu'à ce que ma mère le remarque et me dise que si je ne me montrais pas plus distante avec lui, elle le tuerait.
Faut dire que ça m'a direct calmé...
D'un coup je me suis montrée très froide avec lui avant de le forcer à s'en aller.
J'avais vraiment peur qu'il meure, alors ça m'a semblé être la meilleure solution pour lui.
Il n'avait rien laissé derrière lui à part un sentiment de vide en moi et une lettre.
Je lui avait dit de s'en aller hyper violemment en y repensant.
Le pauvre...

PDV Taehyung

Mince, j'ai oublié de verrouiller la porte.
Je me jette sur la serrure et vérouille cette fichue porte.
Je me souviens encore de ce jour, ce jour où pour la première fois de ma vie j'ai regretté d'avoir osé apprécier quelqu'un.
Soudain je me rends compte qu'on frappe à la porte, ça dois faire un moment.
Je me remet les idées en place et essaie de formuler une phrase correcte :

- Keskia ? Keskispasse ?

- Hey, Taehyung c'est moi, Alba... Je voudrais te parler de ce qui c'est passé en haut, tu peux me laisser entrer s'il te plaît ?

- Non, j'aimerais rester seul un moment, est-ce que vous pourriez ne pas venir me déranger s'il vous plaît ?

- Ah, heu, oui, bien sûr... je vais dire aux autres que tu veux rester seul.

J'entends ses pas la mener jusqu'aux escaliers, preuve qu'elle n'est pas restée à côté de la porte.
Ses sentiments étaient un mélange de tristesse, de déception et de dégoût.
Mais c'est bizarre, on aurait dit que tout le dégoût qu'elle ressentait n'était pas dirigé vers moi, mais vers elle.
Comme si elle avait elle-même fait quelque chose qui l'a dégoûte profondément.
C'est à bout de forces et en pleurs que je me laisse emporter par les bras de Morphée...

PDV extérieur

Le jeune homme du nom de Taehyung s'était enfin endormi, comme il l'avait demandé il était seul dans cette grande pièce vide et froide.
Au fond de lui il espérait qu'Alba vienne le voir malgré ce qu'il lui avait demandé.
Il avait adopté ce comportement typiquement humain qui consiste à se mettre seul quelque part, dire aux autres qu'on veut rester seul et attendre que les autres devinent ce qu'on veut vraiment.
Taehyung ne se sentait vivant que lorsqu'il était entouré de ses amis.
Il s'était endormi sur le sol froid de la pièce et il commençait à rêver.
Il révait de ce jour où Alba lui a dit de s'en aller.
Tout avait commencé le jour où elle avait été convoquée par sa mère.
Elle était ressortie de cette "discussion" avec sa mère complètement éteinte.
Son regard qui était d'habitude si vif et d'un bleu si intense était devenu vide et sans éclat,comme si un voile de tristesse s'était posé sur ses yeux les faisant devenir tellement ternes qu'on aurait dit du gris pâle.
Elle avait une marque rouge sur la joue qui commençait petit à petit à tourner au violet.
À cette vue, Taehyung ne put s'empêcher d'aller vers Alba et de tendre sa main vers sa joue pour voir l'étendue des dégâts.
Mais Alba repoussa violemment la main de son esclave.
Elle ne voulait pas que sa mère tue son petit protégé, et elle ferai ce qu'elle devrai pour y arriver.
D'abord, elle commença par traiter Taehyung comme un esclave et ne plus le traiter comme son ami.
Ensuite, elle ne faisait preuve d'absolument aucune gentillesse envers lui.
Elle détestait se comporter ainsi, mais elle était obligée de le faire si elle ne voulait pas qu'il meure.
Cette situation était horrible, aussi bien pour Alba que pour son esclave, et cela dura pendant deux mois.
Ces deux mois étaient insupportables pour les deux jeunes gens.
Taehyung se doutait bien que quelque chose clochait, il le savait grâce à son pouvoir.
Il savait que Alba jouait la comédie, ce qu'il ne savait pas c'était pourquoi elle faisait ça.
Lorsqu'elle se comportait mal avec Taehyung un mélange de honte, de peur et de tristesse montait en elle, mais encore et surtout de dégoût.
Le dégoût qu'elle ressentait était plus fort que tout autre sentiment, ce dégoût, elle ne le ressentait pas envers Taehyung, mais envers elle.

—————————————————

Je vais vous dire un truc, mais il faut me promettre de ne le dire à quelqu'un d'autre sous aucun prétexte.
C'est bon, vous avez promis ?
Bien...

Pour le secret c'est plus bas. 👇🏻
















Je vous aime !!!

En espérant que ça plaira.😁

(\(\
( -.-)
o_(")(")

Portail de l'autre monde Lisez cette histoire GRATUITEMENT !