Chapitre 12

20.5K 2.8K 139



Kate observa à la dérobée la femme qui discutait avec Masson non loin de la maison. À travers les rideaux, elle pouvait distinguer cette femme qui faisait de grands gestes dans la direction du vampire. Cherchant vainement à comprendre ce qu'elle pouvait bien lui dire, Kate écarta davantage les rideaux.

- Elle se nomme Trinity, lança une voix volontairement lassé.

Kate sursauta en réprimant un cri et fit face à Runner, épaule appuyée contre l'encadrement de la porte.

- Vous m'avez fait peur, balbutia-t-elle en lâchant le rideau.

- Serais-tu jalouse jeune fille ? Questionna Runner en levant un sourcil.

Kate écarquilla les yeux un peu trop rapidement, trahissant l'étrange émotion qui la tenaillait depuis bientôt dix minutes.

- No...non, pourquoi devrais-je l'être ?

Il haussa des épaules, lui jetant un regard mystérieux.

- Pourquoi es-tu ici ? S'enquit-il en affichant un regard sérieux ; Par désirs ou par curiosités ?

- Les deux, avoua-t-elle d'un murmure presque inaudible.

À quoi bon nier l'évidence, pensa-t-elle en mettant ses mains derrière son dos.

- J'espère que tu es consciente des conséquences qui vont suivre fragile et innocente petite humaine, lança Runner en s'approchant si vite qu'elle en eut le souffle coupé.

Il agrippa ses épaules pour l'obliger à se retourner, face à la fenêtre.

Elle avait l'impression de ne plus pouvoir bouger.

- Trinity a toujours eu un petit faible pour Masson, chuchota-t-il en prenant un ton théâtral ; Elle a toujours été convaincu qu'il reviendrait seul, sans son âme-sœur. En fait, je crois qu'elle a toujours souhaité qu'il finisse ses jours seul.

- Est-ce que c'est une manière pour vous de m'accueillir ? S'enquit Kate en réprimant sa jalousie.

- C'est bien la réponse que tu attendais n'est-ce pas ?

Kate comprit alors qu'il était parvenu à lire dans ses pensées.

- Est-elle une menace ? Dois-je en avoir peur ? Elle est très jolie...

Cet aveu de faiblesse fit rire le vampire.

- Elle n'osera probablement pas te toucher, au risque de goûter à la mort, quant à sa beauté...

D'un geste prompte et inattendu, Runner lui ôta la pince qui retenait ses cheveux.

- Tu es absolument délicieuse et tu le serais davantage si tu faisais un peu d'efforts.

Kate sentit ses boucles épaisses retomber en cascade contre ses épaules et son cœur se mit à battre à coups redoublés.

- Merci du conseil, grommela-t-elle en observant Masson qui arpentait l'allée à présent seul.

Runner s'écarta d'elle et pivota les talons pour quitter la chambre.

- Attendez s'il vous plaît !

Le vampire s'arrêta près de la porte, l'invitant à lui poser la question qui lui brûlait dangereusement les lèvres.

- Est-ce..que...il peut nous entendre là ?

- Je pourrais bloquer ses dons un bref instant...

- Faites-le s'il vous plaît.

Runner fit mine de se concentrer comme si l'heure était grave. L'humour du jeune frère aurait pu la faire rire si la situation n'était pas aussi grave.

La proie du vampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !