Chapitre 8

19.8K 2.8K 93


Bonsoir,

Merci pour vos réponses hier soir, cela m'a rassuré un peu car j'ai dû m'y prendre à plusieurs reprises pour poster mais toujours un message d'erreur écris en anglais.

J'espère que ce soit ça va marcher.

Gros bisous à vous tous.


Harassée, en état de choc, Kate contemplait le carrelage couleur ambrée depuis plusieurs heures sans trouver la force de bouger. Elle avait l'impression d'avoir été projetée dans un monde parallèle sans qu'elle puisse en sortir.

« Masson était un vampire » Ainsi voilà la phrase qu'elle n'avait de cesse de se répéter en boucle dans sa tête sans oser y croire. D'une main tremblante elle s'empara de la tasse posée sur la table en bois et la porta à ses lèvres pour humidifier sa gorge. Ses yeux peinaient à rester ouverts, son cœur battait à coups irréguliers.

Lorsqu'elle fermait les yeux elle n'arrêtait pas de revoir son visage déformé par des veines sombres et épaisses. Précipitamment elle se leva pour arpenter la chambre en jetant quelques coups d'œil vers la porte laissée entrouverte délibérément.

« Si tu veux partir alors tu es libre de le faire »

Cette phrase n'arrêtait pas de résonner dans sa tête sans qu'elle puisse déterminer s'il avait été sincère en la prononçant. Etait-ce un piège ? Kate chassa immédiatement cette hypothèse de son esprit. D'un pas prudent, elle s'approcha de la grande fenêtre pour observer l'extérieur. Tout semblait calme en apparence, de grandes maisons au style victorien bordaient les allées. Au premier coup d'œil elle s'aperçut que cette fameuse enclave était entourée d'une forêt...presque terrifiante.

- Bonjour, lança une voix féminine près de la porte.

Kate sursauta en se retournant d'un mouvement brusque.

D'abord sur qui-vive Kate observa la jeune femme au pied de la porte, tenant dans ses mains des affaires qu'elle posa sur le lit. Fascinée malgré elle, Kate se mit à étudier la jeune femme. Elle était d'une grande beauté, ses yeux étaient si bleus et clairs qu'elle peinait à les soutenir. Ses cheveux étaient longs et noirs, son visage donnait l'apparence d'une poupée.

- Tu n'es pas partie, constata la jeune femme en lui offrant un sourire rassurant ; Je m'appelle Zyra, je suis la femme de Kendrik, je suis enchantée de te connaitre.

Kate observa la main qu'elle venait de lui tendre en reculant d'un pas. La jeune femme au regard azur et stupéfiant sentit sa crainte et ajouta ;

- Je ne suis pas un vampire, tu n'as rien à craindre.

- Je peine à réaliser ce qu'il m'arrive, tout ceci n'a pas de sens, oh oui ça y est ! Je rêve c'est ça je vais me réveiller.

Zyra afficha une moue contrite en baissant son bras.

- Malheureusement, j'aimerais te dire que c'est le cas mais hélas non, répondit-elle en ramenant ses mains près de son ventre.

Kate se mordit la lèvre presque à sang piquée par une violente curiosité.

- Tu es toujours ici malgré les dires de Masson, reprit Zyra en s'approchant ; Cela veut dire une seule chose, c'est qu'au fond de toi, quelque chose vous retient.

Kate baissa les yeux, car au fond d'elle-même, elle savait qu'elle avait raison.

- Ai-je raison ?

- C'est un vampire, ce genre de chose n'existe pas, murmura-t-elle d'une voix qui se voulait ferme.

- Je te comprends, répondit-elle en la regardant avec compassion ; C'était différent pour moi car je connaissais leur existence, j'habite près de l'enclave depuis mon enfance, en revanche de part et d'autre dans le monde, les humaines ignorent que...

La proie du vampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !