partie 69

25.4K 1.2K 32

(Je remercie Hajar Aouragh pour la photo ♥ ) 


En ce moment, je sens trop le vide. C’est trop la hess à la tess puisque la plupart sont rentrés chez eux pour le Ramadan.


Pendant les deux semaines, j’ai galéré comme une ouf à cause de la routine : Les journées étaient longues et y’avait une canicule insupportable. 


Selif était à l’hôpital car son cas s’aggravait de plus-en-plus. Ces derniers temps, il est rarement réveillé miskine, souvent en Coma. 


Un aprèm, juste avant l’Ftour, je suis partie le voir avec Adja et ses parents... Il était là, fière, fort, … Malgré sa souffrance. 


On était tous dans la chambre, un moment ses parents sont partis voir son docteur, du coup y’avait que moi et Adja avec lui. 


-Selif : Insh’allah, Je veux mourir la nuit de Al Qadr ( La nuit du destin) 


Bah je vous explique, car je sais qu’il y’a pas que des musulmans qui suivent ma chronique. La nuit du destin ou ce qu’on appelle en arabe « Laylatou el Qadr » … est la nuit la plus bénie. Celui à qui elle échappe aura manqué un bien immense. Tout croyant désireux d'obéir à son Seigneur et d'augmenter ses bonnes actions doit faire de son mieux pour passer cette nuit dans l'adoration et l'obéissance. Et si Allah veut, tous ses péchés passés lui seront pardonnés. La meilleure nuit du mois de Ramadan est la Nuit du destin ou Leylatoul Qadr, selon la parole du prophète (saws) :"Quiconque accomplit la prière de la nuit, la Nuit d'Al-Qadr avec une foi ferme et en cherchant la récompense, tous ses péchés passés lui seront pardonnés." Elle est mieux que mille mois de prière, elle est située ds les 10 derniers jours de ramadan, celui qui y arrive ALLAH lui pardonnera tous ses péchés antérieurs.
Selon les paroles du prophète (swas) : « Cherchez la nuit d'Al-Qadr dans les nuits impaires des dix dernières nuits de Ramadan. »
Elle est meilleure que 1000 mois de prière car : Allah a fait descendre lors de cette nuit le Qor’ân qui est la source de la guidance, Les anges descendent en cette nuit, et les anges ne descendent qu’avec la bénédiction, le bien et la miséricorde, Elle est paix [as-Salâm], de par les nombreuses protections qu’elle contient contre les supplices et châtiments, et ce, grâce aux actes d’obéissance d’Allah – ‘Azza wa Djal – qu’effectuent les serviteurs.


Bah nous, cette nuit là, on la passe à la mosquée, à faire des prières, des doua’a, lire le coran, … Et Soubhanallah cette nuit, t’as une ambiance magique, wallah sans le faire exprès, tu fais que pleurer, c’est spirituel, tu peux pas comprendre. 


Voilà une vidéo pour voir un peu l’ambiance de cette nuit : 

http://www.youtube.com/watch?v=2hPHmxMpJWs


Voilà ! J’espère que je vous ai éclairci un peu ! 


-Adja (qui commence à pleure) : Dis pas ça wesh ! 
-Selif (sourire) : Narvali ! Fais des doua’a pour que Allah accepte mon âme cette nuit là au lieu de pleurer là ! 
-Adja : Non mais sérieux , arrêtes là ! 


J’avais les larmes aux yeux, j’étais triste et touchée par les paroles de Selif mash’allah ! 


-Selif : Hey Toi la beurette ! 
-Moi : Oui frère ! 
-Selif : T’as du créd ? 
-Moi : Oui ! Tin’ ! (En lui donnant mon phone-tel) 
-Adja : Mais tu vas appeler qui encore ? 
-Selif : Rami ! 


Quand il a dit ça, j’allais tomber dans les pommes ! Pourquoi ? Je sais pas mais j’étais pas prête pour ça. 


Il compose le num, il met l’appel en haut-parleur. Avec chaque sonnerie, mon cœur accélère de plus en plus. 


-Rami : Tu veux quoii ? 


Voilà ! Comme vous avez compris, Rami connait mon num par cœur et c’était ça sa réaction car il croyait que c’était moi au tél. 


-Selif : Calmos rebeu ! C’est Selif ! 
-Rami : Ah c’est toi kho ?! Tkt calmos poto ! C’est juste que voilà, j’ai vu le num de l’autre ! 


L’autre ? Bah voilà j’étais que « l’autre » pour lui car il avait Layane. 


-Selif : Elle est à côté ! Je te la passe ? 


Je fais un non par la tête ! 


-Rami : BAH NON ! 


Quand il a dit ça, il a déclenché tous ce mal de lui que j’avais dans le cœur. Adja me lance un regard pathétique, je hausse les épaules pour faire genre « Je m’en fout de lui » même si ce n’était pas le cas. 


-Selif : Ouais gros ! ça jeune ou bien ? 
-Rami : Bah ouais négro ! ça rigole pas wesh ! 
-Selif : Si si mon gars sur ! C’est pas dur faire le ramadan quand on est au placard ? Bah pour moi, c’était paro wallah ! 
-Rami : Tkt je tiens le coup kho ! On est des bonhommes wesh ! T’es ou toi ? 
-Selif : Hosto ! 
-Rami :QUOI ? Mais depuis quand ?
-Selif : 3 jours ! 
-Rami : Sah ? Azi wallah négro prend soin de toi ! Hey la Mecque quand je vais sortir, on va se barrer en Afrique que toi et moi ! Insh’allah ! 
-Selif : Non refrè ! Je serai pas al ! 
-Rami : Nhal Sheitane ! 
-Selif : C’est la fin je le sens ! 


J’avais de la peine quand il a dit ça ! 


-Rami : Starfollah ! Azi gros insh’allah tu vas péter la forme ! 
-Selif : Ouais ouais si tu le dis ! 
-Rami : Aller kho ! Je te laisse avant que ces fachots de merde me fassent chier ! 
-Selif : Traplu refré ! 
-Rami : Prend soin de toi gros ! 


Quand il a raccroché, j’étais dégoutée, ça m’a trop blessé le fait qu’il a pas demandé de mes news, ça m’a trop fait de la peine. 


Dans la gova à ses parents à Adja, j’étais dans mes pensées, entrain de cogiter, de penser à lui … Dire que Rami était de l’histoire ancienne était qu’un sale mensonge. Il hante toujours mes pensées, son amour était toujours au fond de moi, il me torture, il me tue. 


Le Papa à Adja se gare, je sors de la voiture et comme par hasard je tombe sur quoi ? La gova à Rami, elle était abandonnée, délaissée, seule dans son coin, … J’avais l’impression que moi et sa voiture, on avait ce point commun, on était en manque de lui et lui il nous a laissé tombé comme des ordures. Sa gova m’a fait de la peine car elle est témoin de ces bons et mauvais moments que j’ai passé avec lui. Elle est témoin de notre histoire d’amour qui je peux définir par l’impossible. 


Dans le hall, on a rencontré Layane qui sort de chez elle, elle avait une robe super courte en plein Ramadan, … Je regarde direct son ventre, il a grossit un peu … Putain ! Comme si j’avais besoin de voire ça. La meuf me téma moi et Adja, j’sais pas avec un regard de grâce là. Adja la regarde avec le grand sourire et me dit ; 


-Adja : Elle fait pas le Ramadan tu sais ? Elle a dit que son médecin lui a interdit de jeuner car elle est enceinte. Dahka! 


Layane l’a entendu et elle nous a lancé un regard noir ; 


-Moi : Starfollah ! 


Le reste de la soirée, j’étais silencieuse, je pensais à lui, …. J’avais ma zone rouge du coup j’suis pas partie à la mosquée, j’étais chez moi, devant la télé, des fois sur Facebook, un moment j’ai prit le pendentif de Rami et je l’ai remit ! Pourquoi ? Je sais pas ! 


Mon tél sonne, je connais pas le num, … 


-Moi : Allo ! 
-Une meuf : Ouais c’est Yacout ? 
-Moi : Euu oui ! C’est qui ?
-La meuf : C’est Akane ! 
-Moi : Oui mais je vois pas t’es qui ?
-Akane : Dsl ! C’est Nouria qui m’a donné ton num pour que je t’appelle car elle a accouché hier soir ! 






(.................................................)

Chronique de Yacout : Welcome PanameLisez cette histoire GRATUITEMENT !