Chapitre 5

21.1K 2.9K 163



Instinctivement Kate agrippa la poignée de sa portière, un geste ridicule qui ne manqua pas de faire sourciller l'homme mystérieux.

- Vous m'avez fait peur, est-ce une habitude de surgir ainsi ?

Il se rapprocha en lui souriant...un sourire qui révélait ses dents parfaitement alignées et blanches.

- Je ne voulais pas vous faire peur, veuillez m'excuser.

Il paraissait sincère et pour une raison encore méconnue Kate se rapprocha de lui, comme si son corps et son esprit ne réagissaient plus à son contact.

- Pourquoi êtes-vous si souriante ce soir ? Demanda l'homme en s'appuyant contre sa voiture.

- Vous n'allez pas le croire mais je suis officiellement en vacance ce soir, lui confia-t-elle tout sourire ; Mon supérieur a dû prendre un coup sur la tête pour m'offrir mes congés.

Il lui rendit son sourire avec toujours le même regard affamé.

- Peut-être qu'il est revenu subitement à la raison, en déduit-il avec haussement d'épaules.

Kate se mit à réfléchir, lèvres pincées. Elle ignorait les raisons qui l'avaient conduit à une telle décision mais elle ne put s'empêcher de se demander pourquoi il avait eu l'air si malade.

- Avez-vous envie de fêter ça ? Proposa-t-il en l'arrachant à ses réflexions ; Je pourrais vous emmener dîner ?

- Dans cette tenue ? S'enquit-elle en baissant les yeux sur son jean délavé et sa chemise blanche.

Masson coula son regard sur sa tenue. Il en profita pour examiner toutes ses formes, la gorge contactée. Elle avait des hanches sublimes, une chute de reins à se damner. Il se surprit à rêver...de pouvoir lui arracher ses vêtements afin de parcourir son corps de ses mains dangereusement puissantes. Ses désirs devenaient peu à peu voraces, bestiaux.

- Si je vous propose de venir chez moi quelles sont mes chances de vous voir accepter ? S'enquit-il en plantant son regard dans le sien.

Ses grands yeux noisettes se mirent à papillonner rapidement comme si elle songeait à prendre la fuite.

- Nous nous connaissons à peine, je comprendrais que vous...

- Oui c'est le cas, j'ai peur, avoua-t-elle en baissant les yeux ; C'est la première fois qu'un inconnu m'aborde de cette façon.

- Je ne suis pas un tueur en série si cela peut vous rassurer.

Kate éclata de rire malgré elle.

- Même si vous en étiez un, je ne pense pas que vous me le diriez.

Il fit claquer sa langue entre ses dents.

- Vous marquez un point, admit-il en se redressant de toute sa hauteur.

Kate se pinça les lèvres nerveusement. Devait-elle accepter ?

- Pour dire vrai, je ne sais pas si je dois accepter de vous suivre, c'est pour ainsi dire très étrange...

Kate le dévisagea dans l'espoir de lire quelque chose dans ses yeux, n'importe quoi. Hélas, il demeura impénétrable.

- Alors, allons dans un endroit public, un bar par-exemple, proposa-t-il en lui tendant sa main.

Hésitante, elle baissa les yeux sur sa paume de main. La solitude était douloureuse parfois, Kate le savait mieux que quiconque. En acceptant, elle ne prenait pas de risque, du moins elle l'espérait.

La proie du vampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !