Prologue

1.7K 195 78
                                                  


Lors de ma première naissance, je n'étais pas là.

Je suis venu au monde le 4 juillet, à Vancouver. Ils disent que je suis Canadien. Né d'un grand pilote de Formule1 et d'une mannequin russe issue d'une famille pauvre, rencontrée pendant le Grand Prix de Silverstone. Le frère de mon père aussi était dans la F1. Mais lui du côté des associations de constructeurs qui produisent les monoplaces du championnat du monde. Ils me l'ont dit, m'ont mis des photos sous les yeux, des articles de magazines, des preuves scientifiques, mon ADN, mes cheveux, mon sang. Je suis bien obligé d'y croire puisque je n'en ai aucun souvenir, ni acte de naissance prouvant le contraire. Aucun document officiel prouvant que j'ai existé pendant ces dix-sept putains d'années.

J'ai dû être heureux.

Il n'y a que du bonheur autour de Vancouver. Une qualité de vie incomparable. Des hectares de forêt dressés devant les plages de l'océan Pacifique, des fjords tentaculaires et des lacs de randonnées turquoises que l'on peut contempler de beaucoup d'endroits sans jamais se lasser. Comment voulez-vous dans ces conditions qu'un petit garçon devienne vaillant ? Il ne peut qu'être normal.

Ma seconde naissance, elle, est gravée dans ma mémoire.

Une nuit, j'ai été enlevé par des hommes armés cagoulés de noir qui entouraient notre lit-voiture Batman superposé. J'étais en haut, ma tête près du symbole jaune de la chauve-souris alors que, Zolder avait choisi le volant. Je ne l'ai même pas entendu crier, ni entendu se débattre. C'était bizarre. Tout était étouffé dans un calme étrange entouré de chaos, comme on imagine être l'œil d'une tornade. Des monstres venaient nous chercher pour nous mettre à mort. J'avais cinq ans.

Mon histoire est née cette nuit-là.

Depuis, mon monde s'est transformé en épopée. Pas d'existence sans preuve. Pas d'affection sans abandon. Pas de lien sans déchirure. En une nuit, j'avais tout perdu : mon pays, ma famille, ma maison, mes jouets. Mon identité. 

Demandez-moi d'où je viens, je répondrai d'un endroit différent. 

Pourquoi ? Pourquoi cela m'arrive-t-il à moi

Qu'ai-je fait de mal pour mériter de tout perdre ?

Enfant, je croyais dur comme fer que la vie est un merveilleux champ de bataille où les héros meurent en combattant les méchants pour que les gentils vivent. C'est vrai. Connaissez-vous un héros dont l'histoire ne commence pas par une vie pourrie ? Moi pas. Batman, Superman, Iceman, Wolverine, Rogue, Captain America, pour ne citer qu'eux. Ils ont tous perdu leurs parents à la base. Du coup, ça ne me gênait pas d'avoir perdu les miens. Ça me rendait plus balèze, héroïque.

Il me faut juste en comprendre la raison. Pourquoi moi ?

« Chaque enfant a besoin d'un héros pour se construire. 

Chaque adulte a besoin d'un héros pour se réparer ».

Avec mon frère Zolder on en partageait un.

Le même qui avait fait inscrire ces deux phrases sur les murs de notre chambre d'enfants et qui n'est pas venu nous sauver. Notre père. C'était normal puisqu'on était jumeaux. Des vrais. Ceux dont la monstruosité est de ne former qu'un seul être en occupant deux places différentes dans l'espace. Vous croyez que c'est facile, mignon et romantique ? Essayez-donc de les séparer comme on l'a fait de nous cette nuit-là, il ne leur reste que du vide. Un putain de vide capable d'anéantir tout ce qu'on peut avoir de bon en soi, pour ne laisser subsister qu'un sentiment de ruines. Aucun cœur pur ne pousse parmi les ruines. 

Seule la mauvaise herbe y parvient. 

Enfant ou adulte, les héros nous apportent la force, l'espoir et le rêve de se dépasser. Retrouver Zold est devenu à la fois mon rêve, ma force, et le seul espoir de mon existence, figé dans une brume cotonneuse de vengeance absolue. Punir en représailles. Infliger une peine immorale contre une offense. La vengeance, chez moi, est à la fois un cri, un droit, et un dessein.

Sans cette obsession de justice, je serais mort. 

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Retour sur Wattpad, vous m'avez manqués :)

Voici donc le début d'une nouvelle série de trois gros volumes, avec de nouveaux personnages que je tenais à vous présenter en avant-première, ici, sur Wattpad, où tout a commencé avec Effet de Vague. J'espère que vous les aimerez ;-) 

Merci de commenter et de voter sur ce premier chapitre.

 J'ai besoin de connaître vos réactions ! 

À plus d'impatience ;-)

Jana 

Scrap Metal. Livre 1. Mis à la casse.Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant