1 - Le pari

30.4K 172 8

Elle avait bu. Beaucoup. Sirio, assis de l'autre côté de Leent, la regardait du coin de l'œil, et bien qu'il n'ait pas vu les verres se vider les uns après les autres, il savait reconnaître la lueur dans son regard. Aata n'avait pas encore trop bu, mais ça ne saurait tarder.

Il la regarda tendre le bras vers la table, saisir son verre – plein, de nouveau – et le porter à ses lèvres. Elle le vida d'une traite, sans la moindre hésitation. Leent, la seul personne à faire obstacle entre eux deux, la regarda faire sans tenter de l'en empêcher. Forcément, elle avait pris soin de s'installer pour la soirée à une distance suffisante pour que Sirio puisse la surveiller sans pouvoir intervenir. Non pas qu'Aata soit une alcoolique... non, elle profitait juste honteusement de toutes les fois où il était présent au cours de leurs soirées. Elle faisait alors ce qu'elle n'osait pas faire en l'absence de son meilleur ami. Y compris boire plus que nécessaire.

Elle avait une confiance absolue en lui, et il en était plus que flatté. Mais c'était parfois gênant. Comme ce soir, où il aurait préféré draguer la jolie brune qui l'observait depuis l'autre côté de la salle avec insistance.

Aata reposa bruyamment le verre sur la table.

-Tout va bien ? lui demanda Leent, à ses côtés.

Elle regarda sa montre. Regarda Leent. Dévia sur Sirio. Ses yeux pétillaient de malice, un sourire s'étendit doucement sur ses jolies lèvres.

Puis, sans crier gare, elle se jeta sur les genoux de Leent, glissa la tête sous la table et, tendant les bras, se retrouva les pieds battant l'air, ses talons aiguilles frôlant le crâne de leur ami à chacun de ses gestes. Celui-ci baissa la tête pour les éviter, saisit ses jambes d'un bras pour l'immobiliser, l'autre posé sur ses fesses... soi-disant pour la stabiliser. Sirio s'apprêtait à intervenir lorsqu'il entendit un rire graveleux monter de sous la table, assorti d'une pression sur ses pieds.

-Qu'est-ce qu'elle fait ? marmonna-t-il en repoussant la nappe pour mieux la voir.

Les bras tendus, elle essayait de défaire les lacets de ses chaussures. Il voulut se dégager, mais elle s'accrocha et serait tombée des genoux de Leent si celui-ci ne l'avait pas retenue.

-J'ai gagné ! s'exclama-t-elle. J'ai le droit !

-Gagné ?

Elle leva la tête vers lui, sans cesser de tirer sur ses chaussures :

-Ça fait un mois, j'ai gagné.

Elle releva le bas du jean de Sirio, comme si cela allait l'aider à mieux lui arracher ses chaussures.

Leent intervint en la forçant à revenir sur la banquette. Il ne parvint pas pour autant à la faire se rasseoir : à quatre pattes au-dessus de ses genoux, le visage à quelques centimètres de celui de Sirio, elle dit :

-J'ai gagné notre pari. J'ai droit à ma récompense.

Elle saisit sa chemise et entrepris d'en défaire les boutons :

-Ça ne fait pas encore un mois, s'exclama Sirio en essayant de la repousser.

-Il est minuit. Je n'ai pas touché à un seul gramme de chocolat depuis un mois : j'ai gagné et toi tu dois respecter ton engagement.

Elle tira d'un coup sec sur la chemise, et le bouton du haut sauta. Sirio ne parvint à s'échapper qu'en sautant par-dessus le dossier de la banquette sous le regard amusé de Leent. Aata se plaça à genoux, les bras appuyés sur le dossier en question :

-Tu ne vas tout de même pas te défiler !

-Tu ne veux tout de même pas que je fasse ça ici !

Un peu de sexe entre amisLisez cette histoire GRATUITEMENT !