Chapitre 20 - Luis

11 6 0

L'enfant merveilleux s'était envolé. Il avait disparu sans laisser une seule trace, livrant Luis au plus grand désarroi qu'il n'eût jamais connu. Et face à lui, cette godiche qui avait essayé de poser ses doigts putrides sur cet enfant béni des dieux et d'une pureté que la Terre n'avait que rarement connue. Un être étrange dont il n'avait jamais humé le fumet.

Le vide considérable que sa disparition provoquait, Luis ne le connaissait pas. De sa très longue existence, jamais il n'avait ressenti un tel manque. Et la nigaude aux yeux d'ombre le fixait sans mot dire, comme si ses deux neurones ne se connectaient plus. Le séisme extraordinaire qui les secouait violemment ne la faisait pas réagir davantage et, la voir ainsi si fragile le rendait fou de rage. Après tout, elle était responsable de l'évaporation inopportune du nourrisson enchanté. Il n'avait plus qu'une seule envie et elle le rongeait depuis que le vide l'avait envahi : la dévorer. De toute façon, la gourde sans nom ne manquerait à personne. Alors pourquoi se priver ?

Tandis que Luis la toisait avec un mépris excessif et un appétit colossal, la jeune femme s'écroula sur le sol sec de leur sphère translucide. Une larme cristalline avait roulé sur sa joue rose et ses jambes avaient cédé. Inconsciente, allongée sur la paroi de la bulle l'imaginaire, elle lui livrait son corps délibérément pour qu'il assouvît librement sa faim. Pourtant, l'homme hésita. Il rechignait à la toucher. Plus il la fixait, moins il la trouvait appétissante et il n'avait pas contenu sa faim séculaire aussi longtemps pour la laisser s'échapper à la moindre tentation affriandante qui se présentait à lui. Luis avala péniblement sa salive et s'accroupit auprès de la jeune femme évanouie. Ses dents se rétractèrent. Il écarta une mèche de cheveux qui barrait son visage. Maintenant que l'emprise de l'enfant merveilleux s'estompait, l'homme trouvait la godiche plutôt jolie même si trop maigre à son goût. Finalement, elle avait été courageuse de s'aventurer près de lui, de ne pas fuir son agressivité et...

- Comment as-tu fait pour pénétrer ma bulle hermétique depuis des siècles, jeune nigaude ?

Luis soupira. Un sentiment inattendu commença à lui étreindre le cœur. Il battit de plus en plus fort, et de chaque pulsation semblait irradier une joie incommensurable qui se propageait dans toutes ses veines.

Sa contemplation cessa à l'instant où il sentit la pluie s'abattre sur lui de nouveau. Leur prison venait d'éclater. Qu'allait-il faire de cette fille amorphe à ses pieds ? L'abandonner ? Luis, las, ne réussissait plus à réfléchir. Il secoua la tête plusieurs fois pour tenter de remettre ses idées en ordre, sans succès. Peu à peu, des sensations vertigineuses le saisirent et le déséquilibrèrent. Il chut sur les fesses, auprès de la femme déjà inconsciente. Il lutta quelques instants, mais l'emprise du vide qui l'aspirait fut plus forte que lui. Il tomba tête la première sur le sac de la célèbre joueuse de Quidditch. La pluie incessante les recouvrit peu à peu de son duvet humide et glacial.

L'Enfant-Double [En pause pour le temps du NaNoWriMo]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !