32. Don't go breaking my heart

2.3K 336 60
                                                  

Je me retire dans un coin calme du parc après avoir plaqué un baiser chaste sur la joue de Liam. Je m'installe sur un banc sur le bord de la piste cyclable qui serpente à travers le gazon d'un vert vif du parc.

Daren a envoyé un message à Laurel qui lui disait qu'il fallait que je l'appelle dès que je le peux.

Je compose son numéro, un peu nerveuse, et regarde les invités du baby shower extérieur s'extasier devant le minois adorable de Juliet. Elle sera sans conteste aussi belle que sa mère, aussi irrésistible que son frère.
Mais pour le moment, je ne sais pas trop ce qui motive soudainement Daren à m'appeler. Et ça me stresse.

En repoussant une mèche bouclée derrière mon oreille, j'effleure le pollen d'un pissenlit du bout de ma sandale. Il virevolte au rythme du vent puis disparaît dans la pelouse.

— Allô ?

— Hey, Daren, c'est Mika.

— Salut, Mik.

Il marque un petit temps de silence où j'entends le tintement de clés.

— Tu es occupé ? Je peux rappeler plus tard.

— Non, t'inquiète, j'allais partir le tracteur. Mais ça peut attendre.

Je m'appuie contre le dossier du banc, en me mordillant la lèvre. Lorsque Daren est aussi poli, ça n'augure absolument rien de bon.

— Tu es avec Liam ? demande-t-il de but en blanc.

Wow.

Je manque de mots un instant et balbutie :

— Je... Comment... Hein ?

— Maman a cru bon de me le dire.

Son ton n'est ni fâché, ni joyeux. Juste légèrement accusateur. Rosissante, je joue avec le bouton de mon jean moulant et essaie de rassembler mes mots.

— Oui... Je suis avec lui.

— Depuis le début ?

— Oui.

Il soupire avec exaspération.

— Et tu me l'as caché ?

— Parce que je sais que tu lui en as toujours voulu d'être parti sans nous donner de nouvelles, me défends-je d'une voix craintive.

— Et maintenant il se tape ma petite sœur.

Je fronce les sourcils et retrousse le nez, vexée.

— Il ne se tape personne !

— Je n'ai jamais aimé son regard sur toi, Mika. Et je lui ai déjà dit que s'il osait poser la main sur toi, j'allais la lui couper. Mais on dirait que quatre ans plus tard, il n'a toujours pas compris.

Le souffle coupé et la bouche entrouverte, je ne sais plus quoi dire.

— Daren, tu es complètement fou.

— OK, il peut se taper n'importe qui, mais pas toi, Mika. Je ne veux pas qu'il fasse avec toi comme il faisait avec les filles du lycée. Dis-moi que vous n'avez pas couché ensemble ?

— Daren-

— Rassure-moi.

— Mais-

— Ça fait deux jours que j'ai des envies de meurtre, s'il te plait, apaise-moi.

— Non, soufflé-je. Non, nous n'avons pas couché ensemble.

— Bien.

Son souffle se calme un peu, mais il soupire fortement.

Fifty Shades of a Unicorn - T1Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant