XXI. c'était un 'il'

1.1K 34 4

"Merde, Baylor t'es où?" je faisais les cent pas sur l'allée, juste à côté de la maison.

"J'arrive, j'arrive. Sois patiente." il souffla puis je raccrochai. Je tremblais, j'étais mal. J'arrêtai de bouger dans tous les sens et regardai ma voiture encore une fois. La énième fois.

Qui est assez tordu pour faire une chose pareille?

La Bentley de Baylor se parqua derrière mon véhicule et il en descendit aussitôt. Je lui fis un câlin et il me serra contre lui pendant un moment avant de parler.

"C'est quoi ça?" il disait en s'accroupissant puis toucha la portière de ma voiture.

"Justement!" je paniquai.

Quand j'étais sortie cette après-midi pour me rendre au centre-ville histoire de retrouver Baylor, parce que l'on avait prévu de passer la fin de journée ensemble, j'avais trouvé ma voiture avec des lettres gravées dessus, la rendant toute amochée.

'Reste loin d'elle. elle ne t'aime pas.'

La phrase qui était gravée avec ce qui semblait être une clé disait cela. J'osais penser que c'était une mauvaise blague, mais je ne pouvais m'empêcher de croire que ça avait une relation avec le message inconnu que j'avais reçu il y a deux semaines.

"Oh, regarde." Baylor me fit sortir de mes pensées. Il s'agenouilla, manquant de salir son pantalon, puis sa main atteignit une petite clé argentée. "Celui qui avait fait ça l'avait sûrement fait avec cette clé."

Je me penchai pour la prendre mais il retira ma main.

"T'es folle? On doit savoir qui a fait ça. Il y a sûrement des empreintes là-dessus."

"Comment ça? Tu veux dire la police?"

"Oui, Rowan. La police doit-" je le coupai assez rapidement.

"Non! Non, je ne veux pas que Hailey le sache!" j'avais dit ça si rapidement que je mis ma main sur la bouche juste après alors que le châtain me regardait avec incompréhension.

"Pourquoi Hailey?"

"Je.. Oublie..." je baissai la tête et il s'approcha.

"Je sais, Rowan."

"Qu'est-ce que...?"

"Tu es amoureuse de Hailey."

"Quoi? Mais non!" je mentis.

"Mais si, Rowan. Brooklyn et moi avions parlé de ça plusieurs fois, on sait tous les trois que tu l'aimes. Puis, il y a quelques semaines, tu étais venue en cours avec ton cou tout détruit avec ces marques là." il y en avait des nouvelles sur mon cou, et il les désignait de son doigt. "Elle en avait aussi. Ce ne pouvait être une coïncidence. Je sais que vous... enfin tu vois... Et je connais Zara, elle est la meilleure amie de Sophia, et je sais qu'elle et Corwin sont ensemble." je me figeai; il savait bien plus que ce que je pensais. Voyant que je ne parlais pas, il reprit. "Maintenant écoute, si tu veux que je t'aide sans que que tu n'aies à le dire à quelqu'un d'autre, il faudrait que tu commences par avouer qu'il y a quelque chose entre Hailey et toi. Puis ce sera plus facile de dire que ce qu'il y a sur ta voiture, ça la concerne. L'enquête sera plus facile comme ça."

Je soupirai bruyamment et daignai le regarder dans les yeux. "Bon, d'accord. T'as raison, il y a des choses entre Hailey et moi. Et la phrase là est sûrement à propos d'elle." il me sourit enfin et me fit un bisou sur le front.

• AIMER HAILEY DARLINGTON •Where stories live. Discover now