Commande n°1

252 5 104
                                                  

Auteur de la commande : HarleyLilMonster
Fandom : Assassin's creed
Personnage présents : Ezio Auditore, Cinzia Lombardi (OC)
Détails de l'histoire : Que les deux personnages soient ensemble ou se tournent autour
Nombre de mots :  + 3000 mots

_____

1508,Rome.

Le maître assassin Ezio Auditore recherchait activement un templier au doux nom de Tommaso Ongarelli. La confrérie le pourchassait depuis la bataille de Viana en Espagne. Cesare Borgia avait eu rendez-vous avec la mort lors de cette attaque, mais certains de ses sujets couraient toujours. Tommaso Ongarelli, issu d'une grande famille de Faenza, avait organisé moult attaque en parallèle de celle du Borgia pour faire régner l'ordre.

Grâce à ses disciples, l'assassin avait réussit à récolter le peu d'information pour le conduire au templier. Une piste d'une de ses recrues l'avait mené dans une taverne à Rome dans le quartier Antico.Plusieurs hommes proches d'Ongarelli devaient s'entretenir afin de discuter des prochains événements pour mener à bien leur quête destructrices.

Ezio attendait sur le toit orangé de la taverne. Pendant sa surveillance des rues de Rome, il vit une étrange silhouette toute de gris vêtue. Une capuche lui cachait son visage. Cette personne forte singulière lui parut pour le moins suspecte. Le maître assassin eut une impression de déjà vue comme si cette ombre avait toujours été tapis au coin de son œil. Il décida de la surveiller ; cela ne présageait rien de bon.

Enfin, le florentin repéra ses cibles qui arrivaient sans se presser vers la taverne. L'inconnu vêtu de gris semblait regarder dans la direction du groupe d'homme. La silhouette semblait attendre de pied ferme les alliés d'Ongarelli. Le brun jura. Il n'avait pas prévu une personne de plus à cette réunion secrète. Toutefois, la différence de vêtement entre les hommes et l'inconnu lui sauta aux yeux. Les hommes d'Ongarelli possédaient de riches parures et habits tandis que l'inconnu portait de vieux vêtements gris simple et en assez bon état. Quelque chose de louche se tramait.

Ezio patienta quelques instants afin de ne pas se faire repérer par le groupe et entra furtivement à son tour dans la taverne. Les personnes influaient dans l'établissement. Cela arrangeait les affaires de l'assassin. Il n'eut pas à mettre un plan complexe pour se faire repérer par ses cibles. Néanmoins, l'écoute de la conversation allait devenir beaucoup plus ardue.

L'homme aux cheveux bruns s'installa seul à table non loin de celle où se tenait la réunion secrète de ses ennemis. Pour ne pas paraître suspect aux yeux de la clientèle, il commanda un pichet d'hypocras, un vin rouge épicé pour relever le goût. Ezio patienta le temps que le jolie serveuse lui serve son breuvage pour commencer son écoute. En réalité, l'assassin était intrigué plus par l'identité de l'étranger que par les hommes d'Ongarelli. Les mouvements de cet inconnu rappelaient ceux d'une femme. Il y réfléchit un petit moment avant de réfuter cette hypothèse et se concentrer sur la conversation. Cet étranger l'avait fait suffisamment perdre du temps par sa manière d'être ; il devait se ressaisir.

Malheureusement, la conversation ne lui venait que par bribe. Il ne pouvait pas faire taire les joyeux romains passant du bon temps à boire. Ezio tenta alors de se rapprocher du groupe en se dissimulant dans la foule de personne festoyant. Il se plaça de façon à apercevoir l'inconnu de gris vêtu devant lui.

L'inconnu dissimulait toujours son visage avec sa capuche. Se pouvait-il que cette personne soit l'une de ses recrues ? Une recrue voulant montrer sa valeur devant les yeux du mentor ? La maître assassin eu du mal à s'en convaincre. Sa curiosité pour cet étranger grandissait de plus en plus. Conscient de son égarement, Ezio changea légèrement de place.

Commandes : FanfictionsLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant