[Nevra] Un mètre trente de distance obligatoire. (Partie 1)

569 35 26

/!\ Je tiens à préciser que ce chapitre contient plusieurs scènes violantes voir sanglantes. /!\

« Toujours un mètre trente de distance entre vous, c'est indispensable pour notre survie à tous »

« Le virus affectant toute la partie est d'Eldarya semble s'étendre progressivement vers le Nord malgré la quarantaine. Pour l'instant nous ne sommes pas touché par ce phénomène, c'est donc par précaution que nous interdisons toutes sorties en dehors du QG. Notre escouade se trouvant au nord, se réfugiera dans un siège de la garde sur place. Ils se seront placés en quarantaine jusqu'à nouvel ordre.
- Ont-ils été contaminé ?
- Nous ne savons pas.
-Quels sont donc les symptômes de ce virus ?
-Simple rhume qui évolue en suite par des saignement naseaux ainsi qu'oculaire, vomissement de sang, transpiration. Et dans 100% des cas observés la mort s'en suit.
Il se transmet principalement par les liquides, transpiration, sang. Et...en cas de zone de contagion, des gants ainsi qu'un masque devront être portés »

Étendue dans mon lit, je repensais aux paroles de Miiko lors de la réunion. Comment un tel virus avait-il pu naître si soudainement ? Causant des centaines de morts alors qu'il était apparu il y a seulement trois jours, le nord tentait tant bien que mal de créer un vaccin qui permettrait de lutter. L'est d'Eldarya était déjà séparé en deux, une zone contaminée et une zone libre. Les laborantins travaillaient sans relâche depuis l'énonciation de ce virus mortel, du moins ceux qui avaient la possibilité de l'étudier. Ce n'était pas le cas, ici étant donné que personne n'avait contracté cette maladie. Me stressant toute seule, je sortis de ma chambre. J'arrivai dans le hall où les chefs de gardes semblaient rassembler des cartons.

- Qu'est-ce que vous faites ? demandai-je.
- Rien qui ne te regarde, ricana Ezarel.

Je lui lançai le regard le plus mauvais que je pus mais Nevra interrompit notre échange silencieux.

- Eh princesse ! commença t-il en me mettant un des cartons dans les bras. Tu veux bien nous aider à apporter ça dans l'infirmerie ? On a bientôt une réunion avec Miiko...
- Encore ? ne pus-je m'empêcher de faire remarquer.

Ezarel passa une main le long de sa mâchoire en montant les escaliers.

- Je ne sais pas si tu te rappelles mais nous sommes en pleinne épidémie d'un virus mortel, souffla t-il. Alors oui, les réunions nous allons en manger pendant encore longtemps...

Alors que j'allais lui sortir une réponse bien sanglante je fis tomber le carton, renversant tout son contenu au sol. Confuse devant le visage sévère d'Ezarel je me baissais rapidement pour tout rassembler.

- Désolée, commençai-je. Je...

Le matériel étendue par terre me laissa coite...des masque et des gants ?
Je regardai Nevra inquiète. La maladie s'était-elle étendue jusqu'ici ?

- C'est juste au cas-où, précisa le vampire devant ma mine. On est jamais trop prudent dans ce genre de situation.

J'acquiesçai faiblement, peu rassurée. Et si le virus arrivait ici ? Comment ferions-nous ? Sans attendre un instant de plus je remplis de nouveau le carton. Il n'était pas nécéssaire de ressasser ces hypothèses. Peut-être qu'un des médecins trouveraient bientôt un remède miracle ? Je l'espérais.

Alors que les garçons allaient partir dans la salle du Cristal, Miiko vint à leur rencontre. Nevra me lança un regard en biais tandis que je fis semblant d'empiler les cartons restant. Du coin de l'oeil, je les observai attentivement. Valkyon restait de marbre face aux paroles de la Kitsune alors que ses deux amis fronçaient les sourcils. Qu'était-elle en train de leur dire ? 
Essayant tant bien que mal d'écouter leur conversation, Ikar paniquée, pénétra dans la pièce, m'empêchant de continuer

OS Eldarya: Des histoires dispersées dans le monde.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !