1. Overdose d'Eggos

82 10 8

Eleven

Le soleil se levait sur la ville d'Hawkins, annonçant un beau jour d'août. Eleven était déjà réveillée depuis quelques heures. Un cauchemar l'avait réveillé et elle n'était pas parvenue à se rendormir. Cela arrivait fréquemment, ces derniers temps. Sa mère, Kali, ou même le monstre de l'ombre les peuplaient et l'empêchaient de se reposer.

Elle se leva de son lit et sortit de sa chambre, ses pieds nus marchant lentement sur le sol encore froid. Elle se dirigea vers la cuisine où elle commença à farfouiller dans le frigo à la recherche d'éventuelles Eggos pour le petit-déjeuner. Elle finit par dénicher un paquet et se mit à les dévorer. Elle en était à sa troisième lorsque quelque chose l'interrompit :

-Elve ! Qu'est-ce-que j'avais dit ! Pas de petit-déjeuner à cette heure, et pas plus de deux Eggos ! Trop de calories, ça veut dire que tu grossis !

-Le soleil, répondit-t-elle en pointant du doigt la fenêtre, la bouche à moitié pleine. Il est levé.

Hopper massa son front avec deux doigts avant d'expliquer :

-L'heure n'est pas toujours la même à l'aube. Là, il est tôt.

-L'aube ?

-Euh... Quand le soleil se lève.

Eleven jeta un coup d'œil à l'horloge murale suspendue au dessus de la porte.

-6-1-0.

-Oui, 6h10. Bon, tu sais, moi et Joyce t'avons appris beaucoup de trucs ces derniers mois, les maths, l'anglais. Mais un jour, il faudra peut-être que tu apprennes à dire l'heure normalement. Le but de ta prochaine intégration au collège d'Hawkins, c'est que tu te fondes dans la masse, que tu soit comme les autres, alors si tu ne fais pas plus d'efforts, ça ne marchera pas.

-Je fais des efforts.

-Mais il faudrait que tu en fasses plus.

La jeune fille de quatorze ans s'assit à table et croisa les bras.

-Et arrête de bouder, s'il te plaît. Dois-je te rappeler où nous allons à midi ? On va manger chez les Wheeler. Il y aura Mike, Lucas, Max, Will et Dustin.

Mike s'était chargé en janvier de présenter à ses parents la fille avec laquelle il avait dansé au Bal d'Hiver. Mrs. Wheeler avait immédiatement deviné que Jane Hopper ne faisait qu'une avec la petite fille au crâne rasé qui s'était caché dans sa cave une semaine durant. Mais on lui avait expliqué que Eleven n'était pas dangereuse et que tout ce qu'elle voulait, c'était vivre sa vie comme une fille normale. Karen avait promis de garder le secret de son passé douteux et Ted, comme d'habitude, s'était rangé de l'avis de sa femme.

Comme l'avait prévu Jim à cette annonce, Jane cessa de bouder et but le verre de jus que son père adoptif venait de lui servir. Elle avait hâte de retrouver son amoureux et ses amis.

Elle étudia deux heures avec le policier l'histoire des États-Unis puis elle se prépara pour le dîner.

Ma suite de Stranger ThingsLisez cette histoire GRATUITEMENT !