[Nevra] Paperasse

Depuis le début

- Je suis si beau que ça ? rit-il.

Héloïse baissa sa tête et fit semblant de se concentrer sur le dossier, elle était rouge comme une tomate.

- Je ne te regardais même pas, je réfléchissais c'est tout.
- Et à quoi ?

Héloïse fut déstabilisée par la question devait-elle lui dire que ses parents lui manquaient alors qu'ils faisaient tout pour elle ?

- C'est pas important.

Il n'ajouta rien de plus elle ne voulait aparamment pas s'étendre sur le sujet et lorsqu'elle le faisait Nevra n'ajoutai rien, il respectait son choix a moins que ce ne soit primoridiale.

Cela faisait maintenant une heure qu'ils étaient dans la bibliothèque avec tous ses dossiers. Tout se passait bien mais Nevra remarqua que la jeune femme touchait souvent sa côte en grimaçant, elle soupira et se redressa difficilement. Elle avait mal cette douleur pongitive qu'elle recevait dans la côte. Elle commençait à se sentir mal. Nevra lui jetait quelques coup d'oeils inquiets. Il voyait les muscles de ses bras se contracter tant elle serrer sont T-shirt. Elle se releva péniblement. Nevra fit mine de ne pas s'y intéresser.

- Je vais chercher quelques choses je reviens.

Elle partit en vitesse, elle se rendit dans les toilettes communes. Elle les ferma à clé et se laissa glisser le long de la porte, elle plaça sa main sur sa bouche. Elle voulu crier tant elle avait mal mais elle se retint elle ne voulait pas alerter tout le QG. Une fois la douleur moins brutale elle se leva et retira son T-shirt qu'elle déposa sur le lavabo à 5 basques. Sa peau était toute bleue au niveau des ses côtes. Elle prit de l'eau glacée et palpa délicatement son flan gauche. Une fois la douleur largement dépassée elle retourna auprès de Nevra.

- J'ai cru pendant un instant que tu allais me laisser finir ça tout seul. dit-il en relevant les yeux.

Il remarqua que la belle ne souriait pas plus que ça et qu'elle semblait soucieuse.

- Tu as trouvé la chose que tu étais partie chercher ?

Il l'avait vu se tordre de douleur tout à l'heure mais comme à son habitude il ne posa pas plus de question et laissa couler.

- Non je ne l'ai pas trouvé c'est pour ça que je suis revenue.

Elle s'assit à nouveau à l'opposé de lui où sa pile de feuille l'attendait bien sagement.

Il était maintenant 6 heures et ils avaient presque finis.

- Hélo, commença t-il mais il se coupa dans son élan. Elle s'était endormie, il s'attendrit devant sa mine de petite fille, puis il se leva agilement pour ne pas faire de bruits, arrivé a la hauteur de son amie. Il leva son t-shirt à l'endroit où il l'avait vu se tenir. Lorsqu'il vit les traces violacées il ouvrit grand les yeux et passa son doigt sur la blessure. La jeune fille bougea dans son sommeil et Nevra se remit à sa place. Soudain Alajéa apparut agitée en criant. Nevra lui fit signe de la tête en plaçant son doigt sur sa bouche.

- Nevra je suis contente de te voir.

Héloïse se réveilla en sursaut et Nevra trourna la tête vers elle, desolé. Elle se releva à l'aide de ses coudes.

- Alajéa qu'est-ce que.. ?
- Nevra, Miiko veut te voir.

Elle s'avança sans faire attention à ce qui l'entourait.

- Non Alajea, paniqua Héloïse. Non !

Elle renversa tous les dossiers triés....

Nevra pesta tandis qu'Héloïse souffla d'éxaspération .

OS Eldarya: Des histoires dispersées dans le monde.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !