[Nevra] Briseuse de vie

440 24 7

/!\ Gros spoil épisode 21, si vous n'avez pas fait cet épisode ou ne savez pas ce qu'il se passe dedans, passez votre chemin /!\

« Des parents peuvent-il surmonter la mort d'un enfant ? Elle priait pour ne jamais devoir répondre elle-même à cette question. »

Après cette entrevue dans la salle du Cristal je regagnai ma chambre. Cet événement était bien trop dur à surmonter. Dévastée je me laissais tomber dans mon lit. La mort va t-elle cesser de prendre ceux à qui nous tenons ? Je passais ma main sous mes yeux encore rougis par mes larmes. Choquée devant les autres, je n'avais pas tellement réagis et l'état dans lequel était Ezarel m'avait énormément préoccupé durant le voyage. D'ailleurs je me demandai ce qu'il avait ? Soudain la porte de ma chambre s'ouvrit doucement laissant apparaître Nevra.
Il sourit doucement en me voyant le regarder.

- J'avais peur que tu te sois endormie, me confia t-il en s'asseyant sur le rebord du lit. Je ne voulais pas te réveiller.
- En si peu de temps ? demandai-je en esquissant un sourire puis en caressant son avant bras.
- Et bien tu sais, dit-il en s'avançant vers moi. C'est le temps qu'il me faut à moi pour plonger dans un profond sommeil et rêver de toi.

Je levai les yeux au soleil et il se laissa tomber à mes côtés.

- Tu dors ici ? demandai-je instinctivement alors qu'il avait déjà fermé les yeux.
- Non, je suis de garde ce soir.
- Mais c'était pas à Valkyon ? m'empressai-je d'ajouter un peu déçue de me retrouver seule ce soir alors que j'avais clairement besoin du contraire.

Il me sourit tendrement en apposant son doigt sur la larme qui venait de perler au coin de ma joue puis agilement il attrapa mes deux poignets et me ramena contre lui.
Volontiers je me blottis contre lui en inspirant son odeur.

- On a décidé d'augmenter la surveillance après ce qu'il s'est passé, nous sommes tous les deux de garde, soupira t-il.

Un long frisson me parcouru le dos en me remémorant cette affreuse journée puis j'haussai la tête avant de me reculer pour voir son visage.

- Tu viens après quand même ?

Il m'offrit un sourire sincère avant de se lever en sautant puis en s'étirant.
- Aller, faut que je me réveille ! Je ne vais pas être très utile sinon.

Il enfila son écharpe et attrapa son arme qu'il avait posé au pied de la porte. Mais alors qu'il allait enclencher la porte, il se retourna vers moi:

- Tu devrais peut-être fermer la porte à clé, commença t-il en saisissant le double des clés qui se trouvait sur le petit bureau. Juste au cas où.
- Si ça te rassure, lui offris-je comme seule réponse.

A vrai dire j'étais trop triste pour m'inquiéter de ma propre sécurité. Je voulais simplement que personne d'autre ne meurt. En tournant la tête je vis que Nevra me regardait l'air soucieux.

- Ça va aller ? Si tu ne te sens pas de rester toute seule tu devrais peut-être aller à l'infirmerie ou dans la chambre de Karenn ou pourquoi pas Alajéa, proposa t-il en passant une main dans ses beaux cheveux.
- Pour l'instant je vais essayer de dormir et en suite je verrais ! Si ça se trouve je m'endors direct.

J'accompagnai mes paroles d'un claquement de doigt, si il avait eu la référence de Joséphine Ange gardien, je lui en aurais sûrement parler mais ce n'étais pas le cas. Néanmoins il me fit un sourire craquant l'air de dire « mais oui bien sûr, t'as tellement l'air préoccupée, que tu vas pas t'endormir comme ça, ma poule ! ». Il me souhaita bonne nuit, me lança les clés sur le lit et ferma la porte à clé avec les doubles.

Après son départ, je m'enfonçais dans mon lit en m'emmitouflant dans les couvertures. Il faisait assez froid ce soir, la neige avait certainement du tomber ce soir. Les garçons devaient se geler dehors ! Monter la garde ne devait pas être chose facile, il fallait rester éveillé toute la nuit et être prêt à intervenir à tout moment ce qui à mon sens devait être assez complique surtout en hiver. Et puis..avec mes récents événements, ils ne devaient pas être tranquilles. Fatiguée, j'essayai de fermer les yeux, il était assez tard et demain serait sans grand une journée encore bien éprouvante.

OS Eldarya: Des histoires dispersées dans le monde.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !