Deux ogres et un prince

4 1 0

Il était une fois, un prince beau et majestueux dans de magnifiques vêtements de soie bleue et d'or. Sans épée, ni cheval, ni armure, ce prince était pourtant bien en pleine aventure. C'était bien la première fois que ce jeune noble mettait les pieds dehors. Il finit par se perdre dans une forêt. Alors un renard vint le voir et lui demanda gentiment. « Ô bon prince, es-tu donc perdu, toi noble châtelain loin de sa demeure ? » Alors le prince lui répondit. « Doux Feu d'Automne orangé, Chevalier des Champs et des Vergers, pourrez-vous me guider dans ton domaine ? » Ce à quoi le renard répondit, « Bien sûr votre seigneurie, je connais où chaque chemin mène. Je serai votre humble guide . Je vous servirai comme votre chevalier et vous protégerez des monstres avides. » Ainsi le Prince devint le Maître du Renard.

Son nouveau compagnon prit bien soin de mener le Prince sur les bons chemins, lui donnant ses avis et bons conseils à chaque menace qu'ils pourraient rencontrer. Toutefois, ils virent plus loin sur le chemin, deux ogres gigantesques qui semblaient se disputer. Le renard conseilla comme déjà de nombreuses fois son maître, « Mon Seigneur, ces deux ogres sont les deux êtres le plus forts et dangereux de la région. Nous devons à tout prix les éviter ou nous périrons. » Mais le prince naïf, était curieux. « Mais pourquoi ces deux là se battent-ils ? Je suis curieux, peut être est-ce pour une idylle ? »S'interrogeait-il à voix haute.

Il prit la décision de s'approcher des deux géants. Le renard le suivit à contre cœur.

-«Tu as beau être mon frère ! Mais je t'arracherai tes têtes si tu ose dire que tu es le plus fort de nous deux ! » Hurlait-l'un de deux ogres dotait d'un seul et unique œil sur son front. L'autre géant qui au passage était doté de deux têtes n'était pas pour le moins impressionné.

-« Cesse de dire des bêtises ! « On » est plus fort que toi ! Laisse moi la princesse où je te crève ton œil ! » Rugit-il encore plus fort, sûrement aidé par ses deux bouches.

-« Mh ... Excusez moi mes sires, on dirait, au sujet d'une princesse, une dispute. Pourrai-je aussi me joindre à cette lutte ? » Les salua le Prince.

-« T'es qui toi l'avorton ? Tu veux notre princesse ? Tu veux qu'on t'écrase ? » Cracha le cyclope en fixant le prince d'un œil mauvais.

-« J'ai une idée ! » S'exclama l'une des deux têtes de l'autre.

-« Non ! Moi j'ai une idée ! » S'écria sa seconde tête.

-« Donnons lui un défi ! » Proposa l'une de ses têtes.

-« Oui ! Terrassons le dans un défi puis reprenons cette discussion. » Renchérit la seconde tête de l'abomination .

-« Bon d'accord, amusons nous d'abord avec ce mioche, je choisis le premier défi. » Acquiesça l'ogre à l'œil unique.

-« Le premier défi est : arracher la tête du Bœuf Sacré. Il est sur la falaise-dont-il-ne-peut pas-descendre. Tu peux seulement l'atteindre en grimpant la falaise-dont-il-ne-peut-pas-descendre. Si tu échoue, je te mange. » Annonça le cyclope fier de son idée. Il avait justement envie de manger du bœuf, et un prince serait parfait comme dessert.

-« Très bien Seigneur Ogre à l'œil Unique ! J'accepte votre défi d'arracher la tête de cette bête antique ! » Accepta le Prince.

Ainsi, le prince, le renard et le cyclope partir vers la falaise où vit le Bœuf Sacré.

-« Comment puis-je donc faire pour remporter ce duel, ô Sage Feu d'Automne ? » Chuchota-t-il à son compagnon renard.

Les Contes des Forêts et des ChampsLisez cette histoire GRATUITEMENT !