Mission

521 39 8

Mes pieds quittent le sol pendant quelques fractions de secondes. Vous savez, cet instant où l'on croit léviter en l'air avant de retomber sur notre deuxième pied. C'est exactement dans cette situation que je me trouve. J'essaye de fuir les appelles d'Ezarel pour ne jamais avoir à m'expliquer. Plutôt crever.

Je ne sais pas ce qui m'a prise. Pleurer dans les bras de Nevra, et puis quoi encore? Je devais être dans un état de vulnérabilité anormal de ma part. Cette ancienne vie était remplie de malheurs, mais j'en voyais enfin le bout. Cette entitée échappée... Le cercle... C'est ÇA qui a tout gâché.

Ou alors c'est toi, Aiden? Pourquoi t'es resté attaché à moi? J'aurais pu être normale. J'aurais pu avoir une vie normale. Mais t'as tout fait foiré. J'espère que t'es fier de toi. Je savais déjà, même si j'étais une gamine, que t'allais détruire ma vie. Nathan ne serait pas devenu aussi obsédé par rapport à la construction du portail. Ou "Soleil Noir", si tu préfères. Le portail qui relis ton monde au mien.

Je tombe au sol et je me mets à taper du poing. Pourquoi tout ça devait m'arriver? POURQUOI?

Je me relève, consciente du fait que j'ai l'air complètement débile (J'aurais pas mieux dit). Avez-vous déjà vu quelqu'un taper le sol de son poing ET qui se fait un monologue dans sa tête?

Bref, je me remet debout et je cours TRÈS loin. Quelqu'un me suit. On dirait un moustique. Tu sais, t'as juste envie de le chasser d'un revers de main. Mais la différence, c'est que tu n'as pas à être poli(e) avec le moustique. Alors qu'avec Miiko, oui. Mais elle, elle s'en fout, elle a pas besoin d'user de formules de politesse, naooon!

Miiko: Lune, tu reviens! Immédiatement!

Moi (en grimacant): J'arrive...

Je tourne les talons.

Moi: Comment savais-tu que j'allais partir?

Miiko: Quand on voit courir quelqu'un au loin, en direction d'une fôret, on a un doute.

AH.

Moi: Alors, qu'est-ce que tu veux?

Miiko: Je suis là pour te parler de ta future mission avec Ezarel.

Moi (dans ma tête): Va crever.

Moi: Ok. Alors?

Miiko: Il y a une récompense de 200 maanas pour retrouver un enfant du nom de Mery. Il est perdu dans la fôret et sa mère est en panique. Il faut régler ça au plus vite. Voici le parchemin contenant toutes les informations pour la mission. Va chercher Ezarel et commencez.

Sur ce, elle retourne dans le confort douillet de la Garde. Elle ne me laisse pas le choix.

J'arrive, Ez'.

Je roule le parchemin et le range dans l'espace entre ma taille et ma ceinture et j'avance vers la Garde.

Moi: Humph... travaille avec Ezarel... nia nia nia...

Ouais, je suis pas de très bonne humeur...

Une fille aux cheveux roses et noirs arrive. Elle me rappelle quelqu'un...

???: Coucou! Est-ce que tu connais une certaine "Lune"?

Moi: Pourquoi?

???: On m'a envoyé la chercher. Tu sais où elle est?

Moi: Oui.

???: Où???

Moi: Devant toi.

Elle me dévisage pendant un moment avant de reprendre ses esprits.

???: Ah euh bonjour! Je m'appelle Karenn.

Moi: On t'a envoyé me chercher. Où je dois aller?

Karenn: Dans la salle d'alchimie. Ezarel t'attend. Je peux te poser une question?

Moi: Oui?

Karenn: Pourquoi tu dois aller voir Ezarel, là-bas? Pour un rencard?

J'ai failli m'étouffer avec ma salive.

Moi: J'ai une question. Qui t'as envoyé me chercher?

Karenn: Ezarel.

Moi: Inutile de m'attarder plus longtemps. Au revoir.

Je part ainsi en coup de vent, laissant la jeune fille du nom de Karenn derrière.

Je marche d'un pas rapide. Un rencart... Je serais trop gênée et heureuse en même temps. Trop gênée car il faudrait lui expliqué la petite scène de tout a l'heure et heureuse parce que... bah... t'as compris.

J'espère que je suis pas devenue rouge tomate...

Je continue avec mes "questions existentielles", je finis par attérir dans la Salle d'Alchimie.
Un Ezarel railleur m'attendait.

Ez': Je vois que Karenn a bien fait son travail. Elle m'a ramené Madame la Petite Amie de Nevra.

Ta gueule.

Moi: Miiko m'envoie pour la mission qu'on doit faire. Si je pouvais changer de partenaire de mission, je le ferais, crois-moi.

Ez': Tu irais avec Nevra, par exemple?

Je respire un bon coup avant de parler.

Moi: On-y-va?

Ez': Ouais, crétine.

Je l'aime et pourtant, j'ai envie de l'étrangler.

Je lui passe le parchemin pour qu'il regarde la mission.

Ez': Je veux juste te dire un truc.

Moi: Oui?

Ez': Les 200 maaanas sont pour moi.

Moi: Heille! Les 200 maanas seront partagés OU à moi toute seule.

Ez': T'es vraiment la pire.

Moi: Oh non, c'est beaucoup trop de compliments, mon cher, ne vous sentez pas obligés d'en faire à une beauté parfaite telle que moi.

Ez': Ne vous inquiètez pas. Je n'en avais pas l'attention.

Je sais pas pourquoi (Comme d'habitude), mais ma bouche s'est étiré en un large sourire.

Moi: Bon on-y-va?

Ez': Ça fait deux fois que tu le dis.

Moi: Bah, répond quand même!

Ez': Ok: Oui, on-y-va.

On s'est ENFIN mis en marche vers la fôret.

Je ne sais pas le déroulement normal d'une mission. Bah, je vais faire au feeling. J'espère juste que j'aurais pas l'autre elfe dans les pattes...

Bah, j'l'aime bien l'autre elfe, alors ce ne sera pas si pénible...

Voilà mes licornes!
Avant de vous laisser ici,
...
Oui, je sais que vous pleurer derrière votre écran, c'est normale.
Bref.
J'ai juste une question à vous posés.
Qui sent que la mission va mal finir?
Bye mes licoooooooorneuh 🦄❤️

Anormale [Eldarya-Ezarel]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant