Contre toute attente !

63 6 1

CHARLOTTE

Charlotte se demandait si elle avait vraiment besoin de cette mini-jupe en cuir noir et décida que oui. Aucun accessoire glamour ne serait superflu pour ce week-end en amoureux durant lequel elle avait la ferme intention de dérider son mari.

Charlotte et Franck Delorme étaient mariés depuis 17 ans et les heureux parents de 2 filles de 13 et 15 ans. Ils vivaient dans le très chic Ouest Lyonnais dans une grande maison familiale dessinée par Franck, qui était architecte et dirigeait sa propre agence. Charlotte, elle, était décoratrice d'intérieur spécialisée dans le home-staging. Ils s'étaient rencontrés aux Beaux-Arts de Lyon l'année de leur 20 ans, le coup de foudre avait été immédiat et réciproque, leur bonheur sans nuage jusqu'à ce jour.
Cependant, depuis quelques mois, Franck s'angoissait ; il traversait une période difficile financièrement. Il avait de moins en moins de chantier et s'inquiétait pour leur avenir. Il s'était renfermé, était devenu taciturne et facilement irritable.

Charlotte était tout le contraire ! C'était une petite blonde pétillante, dotée de deux grands yeux noirs rieurs, une personnalité solaire et toujours très optimiste.
Elle avait décidé et organisé seule ce week-end à Chamonix, faisant fi des protestations de Franck qui trouvait qu'à une semaine de Noël cette escapade n'était vraiment pas raisonnable. Elle avait réussi à le convaincre et à caser leurs deux filles chez sa belle-mère dont elle était très proche.

Elle avait déniché un luxueux chalet sur Airbnb et avait immédiatement booké une réservation avec la propriétaire parisienne, une certaine Paname Delavigne.

Charlotte s'agitait gaiement dans sa chambre en préparant sa valise tout en houspillant son mari pour qu'il en fasse de même.

Franck boudait ; la météo était mauvaise, la neige était annoncée et il ne savait pas où il avait rangé les chaînes pour équiper son Audi Q8.


PANAME

Paname sortit les draps du lave-linge et les suspendit sur la rampe du grand escalier en colimaçon qui menait à l'étage. Les machines de linge tournait depuis le matin et c'était comme un roulement de tambour rituel qui l'équilibrait, et nettoyait sa tête et son linge en synchronisation. Les draps sentaient bon la lavande et Glen, le meilleur homme de ménage du monde allait pouvoir préparer de frais tous les lits dans l'après-midi. Le week-end de Paname s'annonçait comme un véritable gymkhana. Un client anglais, qui s'était présenté comme un artiste Rappeur, venait de réserver son Loft à l'arrache sur Airbnb. Elle préparait la maison comme si elle allait recevoir Quincy Jones en personne.

Elle avait ramené de Rungis des décorations de Noël assez design, et laissant court à sa créativité jaillissante, avait imaginé pour son loft un nouveau décor. Ce jour-là, c'était la tour Eiffel, qu'elle avait chinée aux puces, qui clignotait de mille feux multicolores. Quand on lui demandait ce qu'elle faisait dans la vie, Paname répondait toujours avec une sincérité désarmante, « je rends la vie jolie ». On pouvait être sûr qu'il y avait toujours une bouteille de champagne au frais pour ses clients et un petit mot à leur attention. Elle se sentait très femme d'affaires avec ses locations, mais très bien organisées en fin de compte, et en ressentait une certaine fierté.

Depuis un certain temps, son appli Airbnb n'arrêtait pas de vrombir, car elle gérait aussi la location du chalet de sa grand-mère à Chamonix, qu'une certaine Charlotte avait réservé pour le week-end. Ça tombait bien, elle serait sur place pour l'accueillir.

Contre toute attente !Read this story for FREE!