~26~

2.3K 200 167

As Salam Waleykoum

( Cenet en multimédia. )

" Chez moi, on t'aime puis on t'oublie 💭 "








Mercredi : 13h00.

J'étais stressée, totalement paniquée. J'espérais juste que ce moment se finisse, déclarer mon amour à Faycal ?

C'est les hommes qui doivent venir vers les femmes, je me sens presque comme une chienne là mais je ne peux plus faire marche arrière.

J'étais habillée comme ça :

Mes parents et ma tante étaient chez mes cousins, comment j'les aimes pas j'y suis pas y aller comme Kenza ( les enfant d'Intissar

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Mes parents et ma tante étaient chez mes cousins, comment j'les aimes pas j'y suis pas y aller comme Kenza ( les enfant d'Intissar. )

Je tremblais presque de panique, voir Faycal me fixer et me demander pourquoi j'ai proposé un déjeuné avec lui ...

J'avais mal à la tête, je le sentais mal, je faisais tomber tout dans ma chambre et je pétais un plomb toute seule sans raison.

Faycal m'appelle, j'ai crié comme une hystérique, pour évacuer le stress. Je décroche et pose le téléphone à mon oreille.

Faycal : Allo, ouais j'suis devant l'restaurant j't'attend.

Moi : Ah ... Ouais ... J'arrive t'inquiète !

Faycal : Eh ça va ?

Moi : O-ouais t'inquiète.

Faycal : Bah vas-y alors.

Moi : Vas-y.

Je raccroche, j'avais une boule au ventre, j'avais fais un chignon bas bien joli et j'ai mis du vernis blanc. Rares sont les fois où j'en met.

Je descend, Cenet était dans sa voiture avec Wissam qui était derrière pour me laisser la place de devant, je paniquais comme une folle.

Moi : Wesh.

Cenet : Wesh, pas stressée ?

Wissam : Sale shlague bien sûr elle est stressée !

Moi : J'crois j'vais annuler.

Wissam : Annule j'te nique ta race.

Safa | Tenir sa promesse ...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant