Partie 64 🌌

Depuis le début

Je vais aller me reposé l'esprit, quelques heures et franchement je le mérite bien. Aller j'ai fermé tous mes cahiers, mes croquis, et je suis allé me changé pour enfilé une petite robe.

Un paire d'escarpins, une petite pochette a chaine et le tour est joué

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Un paire d'escarpins, une petite pochette a chaine et le tour est joué.

Nikki Beach.

Je marche en sa direction. Il ne m'a pas encore vu, mais le bruit de les chaussure m'ont trahi.

Walid: Bonjour Ahlam.
Ahlam: walid ton appel m'a fait plaisir.
Walid: asies toi, tu veux boire quoi ?
Ahlam: une eau plate citron s'il te plait.
Walid: Ah l'époque champagne c'est finis !
Ahlam: pour être franche ça n'a jamais était mon truc, c'est plus pour la frime.
Walid: Ahhhh je comprendrais jamais. Bon alors tu va mieux ?
Ahlam: Sa va !
Walid: Tu a porté plainte pour la drogue ?
Ahlam: Walid j'ai pas trop envie d'en parlé s'il te plaît.

On a siroter nos verres tranquillement en évoquent nos carrière respectives en attendant nos plats.

Ahlam: Je n'arrive pas à croire que tu es tenu tête à ta famille et qu'il t'ai laisser faire.
Walid: Ahlam je ne fais rien de mal bien au contraire, je sauve des vies.
Ahlam: Oui mais tu me comprend, ton père est ambassadeur. Enfin voilà tu m'a compris.
Walid: Ouai j'ai compris t'inquiète.

En pleine discution avec Walid j'ai décidé d'aller sur snapchat et de posté quelque selfie de moi, du lieu ...

Walid: mais tu sais il ne suffit pas que de leurs tenir tête. Mon père m'avait coupé les vivre si je ne changeais pas d'avis.
Ahlam: Oui oui c'est vrai je me rappel quand tu m'avait demandé de te prêté du cash.
Walid: mais quand ils ont réalisé que je ne changerais pas d'avis il a cédé avant moi.
Ahlam: Ahhh tu en a eu de la chance.
Walid: En meme temps Ahlam faut se bougé dans la vie, on n'a rien sans rien.
Ahlam: Je te signale que je me bouge.
Walid: Tu a très bien compris de quoi je parle.
Ahlam: walid on était jeune, et en plus on aurai perdu notre temps, j'était promise en mariage.
Walid: Si on s'était battu a deux on aurai pu gagné.

Quand je suis tombé sur la story de Baasim par hasard.

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

La première c'est un polaroid qu'il a de moi dans son porte feuille depuis une séance photo ou il était venu avec moi et la deuxième c'est sûrement l'un de nos tous premiers selfie, nous étions en lune de miel à ce moment la

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

La première c'est un polaroid qu'il a de moi dans son porte feuille depuis une séance photo ou il était venu avec moi et la deuxième c'est sûrement l'un de nos tous premiers selfie, nous étions en lune de miel à ce moment la. Bref

De voir qu'il me met dans sa story comme ca sans qu'il ne met eu au téléphone ou quoi sa me touche vraiment. Je suis contente de son geste et il arrive même a me faire culpabiliser d'être ici en compagnie de Walid.

Ahlam: Tu sais il n'y avait pas vraiment grand chose entre nous, on a discuté pendant des mois par téléphone. Puis on c'est rencontré a new York pendant mon stage...
Walid: Je te coupe je suis obligé, il n'y avait rien ?
Ahlam: hey bien oui il n'y avait pas grand chose, deux semaines et mon père m'a ordonné de rentré.
Walid: Ouai c'est vrai.

On est venu nous servir nos plats, et on a commencé à mangé. Le dessert arrive, le serveur pose nos assiettes nous sommes tellement dans notre conversation qu'on ne le calcule pas. Le serveur racle sa gorge. On leve nos yeux, est on se rend compte en même temps que c'est Baasim.

Baasim: Sa va vous vous amusez bien ici !
Walid: Bonjour, vous allez bien ?
Ahlam: Walid tu nous excuse je vais parler a mon mari !
Walid: Non non vous embêté pas je vais y aller j'ai du boulot.
Ahlam: ok bon bah a très bientôt Walid.

On c'est fait la bise et ils se sont serré la main. Baasim a pris la place de walid. Le vrai serveur est venue débarrassé la table, puis est venu nous apporté la carte.

Ahlam: Tu veux boire quoi ?
Baasim: j'ai pas soif je veux savoir tu foutais quoi avec lui.
Ahlam: C'est mon ami, on est venu mangé c'est tous.
Baasim: Pourquoi tu m'a pas téléphoné.
Ahlam: Baasim je t'ai dit tu préfère croire Kayna ? Et bien moi je reste dans mon coin.
Baasim: dans ton coin ? Faire la pute avec ton médecin c'est ton coin ça ?
Ahlam: Je ne suis pas la pour me faire insulté. Serveur !

Ahlam: Voilà ma carte passer l'addition dessus.
Baasim: Ahlam, Je t'aime !
Ahlam: Moi aussi Baasim, mais chaque jours qui passe sans toi mon coeur s'habitue à être seule et tous ça c'est par ta faute.
Baasim: En gros sa y es tu cherche quelqu'un d'autre ! Une vrai pute. Aller j'y vais ..

Il c'est barré, j'ai était récupérer ma carte de crédit, et je suis sorti. J'ai commencé à marché en appelant a un taxi au téléphon.
Mes escarpins ne sont pas du tous fait pour marché si longtemps. Quand un cabriolet ralenti devant moi.

@ ChroniqueDPanam

__________________________

Désolé pour vendredi en ce moment c'est la course. Je n'ai meme pas assez te temps dans une seule journée pour faire tous ce que j'ai à faire. Je vous aimes vos messages me touche, je vous répond à tous, relancé moi si vous n'avez pas eu de réponse !

XOXO

Quatre Femmes Pour Un Seul Homme.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !